Un exemple de déploiement des IRVE : Le Siéml en Maine et Loire

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Un exemple de déploiement des IRVE : Le Siéml en Maine et Loire

Message par Cité Radieuse le Ven 7 Avr 2017 - 18:31

Si c'est au sud.
Tu as aussi une borne 22 kW gratuite à Basse Goulaine. Very Happy
Et Peugeot Les Sorinières a plusieurs bornes et j'ai pu y charger sans problème.
avatar
Cité Radieuse

Messages : 1749
Date d'inscription : 21/05/2013
Localisation : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un exemple de déploiement des IRVE : Le Siéml en Maine et Loire

Message par Invité le Ven 7 Avr 2017 - 18:42

Merci pour l'info mais je suis sur Saint-Nazaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un exemple de déploiement des IRVE : Le Siéml en Maine et Loire

Message par Cité Radieuse le Ven 7 Avr 2017 - 18:59

C'est la Carene, pas de chance, j'ai peur que vous deviez attendre quelque temps pour avoir des bornes Sad
avatar
Cité Radieuse

Messages : 1749
Date d'inscription : 21/05/2013
Localisation : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un exemple de déploiement des IRVE : Le Siéml en Maine et Loire

Message par Invité le Ven 7 Avr 2017 - 20:06

Ici juste Auchan et Renault....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un exemple de déploiement des IRVE : Le Siéml en Maine et Loire

Message par stef44 le Ven 7 Avr 2017 - 20:44

Ou pousser jusqu'à Férel ou Arzal ou Pénestin.
Mais c'est un peu plus loin ...

stef44

Messages : 1704
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 45
Localisation : Périphérie sud de Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un exemple de déploiement des IRVE : Le Siéml en Maine et Loire

Message par Passant_Mbr le Ven 7 Avr 2017 - 23:30

@Pixel a écrit:
De toutes façons, je l'ai déjà dit des quantités de fois, la vente d'électricité pour les voitures électriques ne pourra jamais être une activité rentable.
Donc :
- soit il y a des commerçants qui ont intérêt à ce qu'on vienne chez eux et qui offrent la recharge pour vendre autre chose (Auchan et Cie),
- soit il faut vendre la recharge 20 € minimum et personne n'y viendra,
- soit le prix des recharges est inclus dans le prix de la voiture (Tesla),
- soit les bornes sont un service public déficitaire dont le déficit est comblé par nos impôts,
- soit les bornes sont à la maison.

Sorti de là, je ne vois pas de solution.

Il me semble qu'il y a toujours cette possibilité:

Borne 22 kW réduite à un boitier de la taille approximative d'une green up, que l'on fixe sur des supports existants (bâtiments en bordure de parking, poteaux électriques, transformateurs...) à proximité de lignes existantes avec une puissance suffisante. Service exploité directement par un fournisseur d'électricité.

J'estime qu'il n'y pas besoin d'évolution technologique pour arriver à mettre dans un tel boitier une embase T2, un relais triphasé, une  cartelette  à microcontroleur comportant une interface RFID et quelques LED, une interface CPL pour se relier au réseau informatique via les câbles d'alimentation, et un dispositif de verrouillage électromécanique. Produit en grande série en mode "Made in China", ça doit pouvoir descendre très bas en prix (bon c'est vrai qu'il faudrait un disjoncteur basique, on peut peut être ruser pour combiner cette fonction avec le relais). De plus l'installation peut ne pas être payée par le fournisseur, mais par un acteur local, tout comme EDF ne finance pas l'installation électrique des particuliers.

Il faudrait juste ne pas être trop exigeant sur les marquages au sol et la signalisation de la place électrique en général.

C'est dans la continuité d'idées déjà exprimées sur le forum (TomC pour les transfos), et par exemple des expériences de prises sur lampadaires en Vendée. Mais je pense qu'on peut pousser jusqu'à l'accéléré avec les poteaux électriques comme base (ceux en basse tension).
avatar
Passant_Mbr

Messages : 3323
Date d'inscription : 18/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un exemple de déploiement des IRVE : Le Siéml en Maine et Loire

Message par stef44 le Dim 15 Avr 2018 - 22:07

Trajet banlieue nantaise, banlieue angevine ce samedi. Quel que soit le trajet et la vitesse on n'avait pas de quoi faire l'aller-retour (en R240). Comme on était en retard, on décide de prendre l'autoroute. J'arrive à destination avec 26% de batterie. J'avais pris le cro si besoin maison ne savais pas combien de temps on serait sur place donc je n'étais pas sûr d'avoir le plein pour rentrer. Du coup, recharge à une borne d'Avrillé via l'application Alizé.
Un peu longue à afficher la carte pour sélectionner la borne, l'application a tout de même fonctionné et aucun problème pour déverrouiller la trappe, brancher le câble des 2 côtés et refermer la trappe. Paiement sur l'appli par carte bancaire.
Je n'ai pas reçu le mail de fin de charge alors que j'ai bien reçu le mail de début. Pas grave, j'avais vu le temps estimé pour une recharge complète. Du coup, après l'heure estimée, je relance l'appli qui met toujours autant de temps à trouver la borne qui s'affiche bien occupée et je peux donc arrêter la charge ce qui déverrouille la trappe.
Au final, on compte 2€ pour la charge initiale et 5€95 pour faire le retour, soit 8€.
En VT, 180 km avec une conso moyenne de 6l /100 km donne 10,8l. A 1,35€ le litre de gasoil, j'obtiens un coût de 14€60.
Malgré un coût qui peut paraître élevé, ce type de borne permet bien à un utilisateur occasionnel de circuler en VE sans avoir de crainte sur la dispo d'une borne gratuite.
Évidemment, pour charger 10 ou 20% d'une batterie de 22 kWh, ce n'est pas intéressant financièrement mais au moins cela permet de continuer sa route.

Pour les abonnés au service (paiement par badge) :
– abonnement : gratuit
– coût d’acquisition du badge : 12 €
– coût de la connexion à la borne : 0,50 €
– coût proportionnel à la durée de connexion : 3,45 € / heure soit 0,0575  € la minute
– le montant de la transaction est plafonné à 11 €
Pour 1h30 de charge, cela m'aurait coûté : 3.45*1.5 + 0.5 = 5,68€ auquel in faut ajouter le coût d'acquisition du badge à amortir sur les recharges effectuées.

Pour 5€95, j'ai pu laisser la voiture 3h sur un parking (en laissant une borne dispo et 2 autres 200m plus loin). Donc le tarif n'est pas si excessif.

stef44

Messages : 1704
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 45
Localisation : Périphérie sud de Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un exemple de déploiement des IRVE : Le Siéml en Maine et Loire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum