Objectif 400 km pour 2020 !

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Objectif 400 km pour 2020 ! - Page 2 Empty Re: Objectif 400 km pour 2020 !

Message par leatherman37 le Dim 17 Mai 2015 - 13:53

Et donc c'est normal qu'en 20 ans on ne soit pas capable de faire des batteries plus performante ???
Désolé mais pour moi c'est plus une volonté de ne pas développer le truc qu'un pb technique.

leatherman37

Messages : 176
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Objectif 400 km pour 2020 ! - Page 2 Empty Re: Objectif 400 km pour 2020 !

Message par Paco le Dim 17 Mai 2015 - 13:59

L'EV1 est d'abord sortie avec des batteries plomb...
Vite mise à jour avec des NiMh.
Il n'y avait pas de lithium à l'époque.
C'est à partir de 2008 environ que les constructeurs ont utilisé le lithium pour des véhicules, profitant de la technologie de l'électronique grand public et de son marché de masse (Tesla Roadster).
Paco
Paco

Messages : 864
Date d'inscription : 04/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Objectif 400 km pour 2020 ! - Page 2 Empty Re: Objectif 400 km pour 2020 !

Message par Paco le Dim 17 Mai 2015 - 14:04

Les progrès se font au rythme de 8% par an environ au niveau du rapport prix, densité énergétique, poids.
On ne peut pas, même avec la meilleure volonté du monde, faire l'impasse sur la courbe d'adoption d'une technologie et la chute des prix liée à la production de masse.
La GigaFactory est indispensable dans ce sens.
Il n'y a pas de complot. Au mieux on aurait pu gagner quelques années...
Paco
Paco

Messages : 864
Date d'inscription : 04/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Objectif 400 km pour 2020 ! - Page 2 Empty Re: Objectif 400 km pour 2020 !

Message par Léonard le Dim 17 Mai 2015 - 17:01

@leatherman37 a écrit:Et donc c'est normal qu'en 20 ans on ne soit pas capable de faire des batteries plus performante ???
Désolé mais pour moi c'est plus une volonté de ne pas développer le truc qu'un pb technique.

C'est normal. J'ai suivi le développement de la filière des batteries par intérêt personnel. Au début des années 2000, de nombreux industriels, dont des pétroliers ont investi en masse dans cette technologie. Du coup, chaque semaine on avait droit à des annonces mirobolantes des labos pour attirer cette manne. Résultat ? Tout le monde a été rattrapé par le principe de réalité : on peut estimer qu'à peine 10% des annonces ont été suivies par une réalisation "sur paillasse". Ce qui veut dire que 90% des annonces ont démontré qu'il y avait soit une impossibilité réelle, soit des difficultés techniques qu'on n'a pas su résoudre à l'époque. Ces 10% de projets viables en labos ont du passer un autre écueil par la suite : le passage du labo au stade pré-industriel. Donc, on sait réaliser certaines choses dans un labo. On sait les réaliser à l'unité et parfois avec un fonctionnement aléatoire (un coup çà marche, un coup çà ne fonctionne pas et on ne trouve pas exactement pourquoi). La phase pré-industrielle, ça veut dire qu'on sait comment on va faire pour réaliser cela en série. Il faut donc développer tous les processus industriels et les valider. Là, on se trouve en présence d'entreprises où il y a des scientifiques, des ingénieurs et des techniciens hautement qualifiés. Dans cette phase, je sais même pas si on peut dire que 5% est le taux de réussite, car la plupart des industriels rechignent à parler de leurs échecs et préfèrent mettre en lumière leurs rares réussites. Donc, la plupart des projets avortés sont enterrés sans tambours ni trompettes. On garde quand même tout cela en rayon parce que les exemples ne manquent pas de technologies qui mirent plusieurs décennies pour devenir matures. Mais, usuellement, le stade pré-industriel se compte en années, au moins une, mais plus souvent 4 ou 5.

Après, on passe à la phase du GO-NOGO. En gros, à la fin de la phase pré-industrielle, on sait qu'on va pouvoir réaliser industriellement. Quand la direction a été sûre que la technologie allait arriver à maturité, elle a lancée les études économiques et marketing. Les études marketing servent à estimer le marché potentiel et comment on peut faire pour le développer. Les études économiques s'intéressent au coûts de productions, aux marges que l'on pourra se faire. Elles servent aussi à estimer si les frais déjà engagés et ceux que l'on va engager (construction de lignes de productions, de nouvelles usines, marché publicitaire, formation des vendeurs, ...) seront rentabilisés et à quel termes. Cette étape a été la pierre d'achoppement de nombreux projets.

Après, arrive le plus facile : produire et vendre.

On connait les plus gros problèmes scientifiques et techniques qui bloquent le développement de nombreuses batteries. Le problème réside dans la capacité à collecter et distribuer les électrons. Donc, clairement, les électrodes. Les électrodes actuelles ont un rendement limité et quand on leur en demande de trop, ce sont elles qui lâchent en premier en se recouvrant, soit d'oxydes, soit d'autres matériaux qui vont empêcher la collecte des électrons. Au niveau atomique, il faut voir les électrodes comme des sortes d'éponges qui pompent les électrons comme une éponge le ferait pour l'eau. Sauf que si les cavités sont bouchées, l'éponge ne pompe plus rien. Les industriels ont déjà investi des milliards pour résoudre se problème. Pour ceux qui font de la veille scientifique sur le sujet, il ne se passe pas de mois sans qu'il y ai au moins 2 annonces de labos qui annoncent des résultats prometteurs ... et dont on entendu plus parler par la suite. Celui qui résoudra ce problème sera sûrement très riche par la suite. Bon d'accord, faut déjà trouver la solution.

Léonard

Messages : 6276
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 60
Localisation : Colmar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Objectif 400 km pour 2020 ! - Page 2 Empty Re: Objectif 400 km pour 2020 !

Message par aurel le Dim 17 Mai 2015 - 22:36

oui, je me rappel de tête avoir entendu parler de batterie avec du carton par ex encore plus performant que le lithium-ion. En regardant dans le rétroviseur on s'aperçoit qu'il y a qu'une seule technologie par décennie voire tout les 15ans qui perce dans l'industrie. Le Lithium-ion n'est qu'à la moitié de ça carrière.
Et les batteries pour 400km existe déjà sur des voitures à 100000€. Là on parle de 300km à prix équivalent. Donc pas étonnant qu'il y ait une échéance de 5 ans avant d’atteindre cet objectif.
La méga-factory Tesla en Californie, mais aussi la plus discrète Coréenne LG-chem, vont provoquer un bon industriel dans 3 ou 4 ans. Et on ne sait jamais à l'avance de ce que la Chine est capable de faire.
aurel
aurel

Messages : 1603
Date d'inscription : 20/02/2012
Age : 40
Localisation : essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Objectif 400 km pour 2020 ! - Page 2 Empty Re: Objectif 400 km pour 2020 !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum