Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Page 32 sur 37 Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33 ... 37  Suivant

Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par Pixel le Sam 27 Juil 2019 - 20:16

Voilà

Pixel
Administrateur

Messages : 23530
Date d'inscription : 23/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par Corguilmore le Lun 29 Juil 2019 - 10:34

Donc le journaliste en toute fin d'article fait la promo de la pompe à chaleur de la zoé ? Very Happy

Corguilmore

Messages : 1070
Date d'inscription : 23/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par TomC le Lun 29 Juil 2019 - 13:09

Je ne suis pas sûr que M. Chevallier (qui n'aime pas les VE) ait tout compris au principe d'une clim :
"Mais là aussi la technologie évolue, poussée par la voiture électrique, incapable d'entraîner un tel système de climatisation classique. La solution vient des pompes à chaleur, beaucoup plus vertueuses, mais on n'en est encore qu'au début de cette mutation."
TomC
TomC

Messages : 4964
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par amiral_sub le Lun 29 Juil 2019 - 14:52

perso je n'ai jamais lu d'article d'un journaliste auto qui connait la technique
pourtant qu'est ce que ça parle de turbos, de rampes d'injection, de cylindrée...
amiral_sub
amiral_sub

Messages : 5023
Date d'inscription : 20/03/2017
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par Ke2 le Lun 29 Juil 2019 - 15:15

Enfin, en l'occurrence, il dit une grosse c****rie Laughing Laughing

Ke2

Messages : 5335
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 57
Localisation : Antibes

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par sas13 le Lun 29 Juil 2019 - 16:35

sur les VT on exploite uniquement la fonction climatisation, car pour la fonction chauffage, on a le moteur thermique. Par contre sur un VE, il est interessant d'avoir les deux fonctions, chaud et froid. Sachant que tout circuit frigorifique fait du froid d'un coté (évaporateur) et du chaud de l'autre (condenseur), il suffit de pas grand chose pour qu'une clim froid puisse s'inverser et produire du chaud, et du coup on appelle ça une pompe à chaleur, qui sait aussi faire du froid! Le terme est dans les deux cas peu compréhensible par le néophyte, et il serait plus judicieux d'appeler ça autrement que pompe à chaleur ou clim. chauffage/clim par circuit frigorifique peut-être, mais un peu long.

sas13

Messages : 1914
Date d'inscription : 16/04/2012
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par Cc76 le Lun 29 Juil 2019 - 17:11

On dit souvent climatisation réversible. .. ça fait les 2 ; -)

Cc76

Messages : 244
Date d'inscription : 29/03/2017
Age : 67
Localisation : Rouen

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par COAXIAL le Lun 29 Juil 2019 - 22:13

ben dans un sens c'est une pompe à chaleur, et dans l'autre une pompe à froid, ou l'inverse, par contre le compresseur lui il tourne toujours dans le même sens.

en fait c'est le changement de pression dans le circuit qui crée ou du froid ou du chaud d'un côté ou de l'autre du système.

il y'en a aussi dans la nature sa s'appelle des arbres, mais c'est beaucoup moins performant, par contre c'est mieux, puisque ça fait aussi de l'oxygène pour qu'on respire, associés au vent et à l'eau du fraiche rivière, ça fonctionne mieux que seul au milieux d'un champ. et c'est aussi très joli à regarder, en tout cas mieux qu'une PAC de Zoé.
COAXIAL
COAXIAL

Messages : 2550
Date d'inscription : 10/09/2017
Age : 61
Localisation : saint orens de gameville 31

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par Passant_Mbr le Ven 2 Aoû 2019 - 13:39

Faire de l'énergie aux endroits ou l'eau douce rencontre l'eau de mer, directement avec les gradients de salinité:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(en anglais)

Le potentiel serait de 650 Wh par metre cube d'eau douce mélangée à de l'eau de mer.
L'article évoque un type de batterie rechargée directement par ces échanges (les électrodes trempant dans les flux d'eau) mais il n'y a pas de chiffres sur les rendements actuels.
Possibilité future d'alimenter les usines de retraitement de l'eau cotières ou de désalinisation.

Bien entendu, c'est encore une forme indirecte de récupération de l'énergie solaire, qui alimente les flux d'eau douce en évaporant de l'eau de mer pour la faire ensuite retomber en pluie. Un processus naturel qui gaspille d'ailleurs pas mal de l'énergie incidente, puisqu'au final une grande partie de cette eau évaporée va retomber dans l'océan, et ne pourra même être utilisée pour faire tourner des turbines sur des cours d'eau. Un futur exercice pour la géo-ingéniérie: rediriger le maximum de précipitations sur les points hauts des continents (mais ça accélérera l'érosion).
Passant_Mbr
Passant_Mbr

Messages : 4540
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par Passant_Mbr le Mar 5 Nov 2019 - 13:23

Une technique de capture du Co2 à partir de l'air ambiant, qui fonctionne à température et pression normale

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cela se comporte comme une batterie qui capture le Co2 à la charge et le relache à la décharge, d'une manière concentrée et facilement capturable.

Il est question d'une consommation d'énergie de 1 Giga joule par tonne de Co2 capturée (soit tout de même 278 kWh) , mais il n'est pas clairement indiqué si c'est après déduction de l'énergie récupérée lors de la décharge.

On peut noter qu'une tonne de Co2 correpond à la combustion de 374,53 litres de gazole à 2,67 kg de Co2 produits par litre, soit le dégagement de 4120 kWh thermiques, qui pourraient être convertis en 2471 kWh électriques via centrale à cycle combiné à 60% de rendement. On pourrait donc capturer (mais pas détruire) le Co2 émis par une quantité donnée de carburant fossile en sacrifiant de l'ordre de 10% de l'énergie électrique qu'il produit. Mais cela n'inclut pas ce qu'on en fait après.


Dernière édition par Passant_Mbr le Mer 6 Nov 2019 - 13:37, édité 1 fois
Passant_Mbr
Passant_Mbr

Messages : 4540
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par verhaeghe le Mar 5 Nov 2019 - 20:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Mais cela n'inclut pas ce qu'on en fait après.
Merci pour le partage du site sciencedaily qui est excellent

En lisant ton résumé un peu vite je me suis dit que ce chercheur avait trouvé la martingale écologique sauf que :
- Ça ne tient pas compte de l'énergie grise pour construire la machine
- La seule solution de stockage qui est évoquée est de fournir les industries qui sont demandeuses de CO2 pures. En clair : agriculture intensive sous serre et fabricants d'eau gazeuse non naturel (= Soda)

Donc, c'est une excellente idée mais elle n'a qu'une portée très limitée, hélas. Après, on pourrait discuter de la capturation CO2 pour enfouissement dans les anciens puis de pétroleet de gaz ce qui permettra de différer le CO2 relâché dans l'atmosphère de quelques décennies au prix d'une grosse ponction sur la facture énergétique. AMHA, les indiens ou les africains pour qui l'énergie sera une question de subsistance ne se préoccuperont pas de la capture du CO2.

verhaeghe

Messages : 2591
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 45
Localisation : 78960

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par Marc_2_Cgy le Mar 12 Nov 2019 - 20:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est plus intéressant de découvrir la fleur du chêne que d'écouter les délires de cette fleur de nave de Cochet...
''J'adore'' le blog d'un super journaliste scientifique, Sylvestre Huet : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Et j'ai beaucoup apprécié son interview sur Le Point : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Cochet n'est pas cité mais Rivasi l'est : pauvres écolos ....

Marc_2_Cgy

Messages : 253
Date d'inscription : 05/03/2014
Age : 64
Localisation : Cergy (95)

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par Passant_Mbr le Mer 13 Nov 2019 - 13:22

Le bilan de la Mercedes EQC m'a l'air cohérent avec ce qu'annoncçaient des études comme celle de Carbone 4 :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Passant_Mbr
Passant_Mbr

Messages : 4540
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par amiral_sub le Mar 31 Déc 2019 - 11:39

ça confirme ce que je perçois de ces êtres étranges que sont les grands adolescents ou les jeunes adultes: de beaux discours, mais dans les faits ce ne sont pas des Greta Thunberg

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
amiral_sub
amiral_sub

Messages : 5023
Date d'inscription : 20/03/2017
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par Léonard le Mar 14 Jan 2020 - 17:23

Je viens de lire une analyse très critique sur les décisions prises par nos élites politiques. La voici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voici les têtes de chapitres :

  1. Les gouvernements successifs manquent de culture scientifique et technique
  2. Les choix politiques sont surtout fondés sur la satisfaction d’intérêts corporatistes parfois contradictoires
  3. Constatant de l’intérieur la faiblesse de la réflexion politique depuis une décennie sur les questions énergétiques et climatiques, on a cru pouvoir reprendre espoir suite à l’élection d’Emmanuel Macron
  4. En matière environnementale, les choix politiques des dernières années sont limités à une vision des aspirations des 10-15% les plus riches (quel besoin de subventionner avec les deniers publics les panneaux solaires sur le toit des maisons de campagne des cadres supérieurs…)
  5. La France est loin d’être seule en matière de choix politiques hasardeux ou incohérents.
  6. Les règles européennes empêchent de favoriser les circuits courts, et ainsi de réduire la consommation de pétrole du transport de marchandises
  7. A la décharge des gouvernements successifs, les verrous économiques ne rendent pas la tâche facile
  8. Toujours à la décharge des gouvernements, le progrès technique promis et espéré pour résoudre l’équation Économie-Énergie-Climat n’est pas encore au rendez-vous
  9. L’inertie du système climatique rend déterminants les choix des prochaines années, sans droit à l’erreur
  10. Il est urgent de prendre le taureau par les cornes. Il faut cesser de se payer de mots. Il s’agit à la fois de lucidité, de courage politique et d’une question de méthode


Alors, j'aimerais éviter que certains sautent sur le constat n°4. Au vu des résultats, on peut dire que ceux qui proposaient de privilégier l'isolation du bâtit n'avaient pas tort. Donc, avant de sauter au plafond, faites au moins l'effort d'aller jusqu'au point 7 :
Par exemple, les travaux d’isolation promettent un amortissement par les économies d’énergie au bout de ~20 ans. Plus généralement, il n’apparait pas si évident, même avec toute la bonne volonté politique du monde, de paramétrer une fiscalité du CO2 qui inciterait les citoyens à s’engager dans la transition énergétique sans provoquer de contestation massive ou de crise sociale, et qui inciterait les entreprises à tirer profit de l’économie décarbonée. Ainsi, malheureusement, l’isolation du bâtiment, la taxation des SUV (qui permet à l’industrie automobile de surnager, dans une économie qui peut difficilement se permettre sa chute), les circuits courts, et plus généralement la sobriété énergétique et alimentaire… ne sont des opérations ni naturellement profitables, ni toujours socialement désirées, ni politiquement incitées.

Pour finir, la conclusion est plutôt pessimiste, puisqu'il n'y apparemment, il n'y a pas de solutions :
Il n’est pas évident que nous puissions encore lutter contre le changement climatique et il n’est pas clair, à force de procrastination, que l’adaptation ne soit pas maintenant la seule solution réaliste. L’ONU a récemment affirmé que l’objectif de 2 degrés était dorénavant hors d’atteinte ; nous nous acheminons possiblement vers un réchauffement de l’ordre de 3 ou 4 degrés au cours des 40 à 80 ans à venir. Les effets sont non-linéaires ; à titre d’exemple, la différence de température moyenne entre l’ère glaciaire et aujourd’hui était de l’ordre de 4 degrés (à l’époque, plusieurs kilomètres de glace recouvraient l’Amérique et l’Europe du Nord. La France ressemblait au nord sibérien actuel).

Si tel est le cas, cela nous présage un futur douloureux. Les capacités d’adaptation des pays pauvres sont loin de celles des pays développés, et la pression démographique y est d’une toute autre ampleur. Les conséquences géopolitiques d’une évolution climatique non maitrisée sont incalculables. Les conséquences sociales dans nos pays ne sont guère plus rassurantes. Une organisation sociale en démocraties locales et en communautés de plus en plus autonomes pourrait en principe permettre d’atténuer le dérèglement climatique, ou a minima de bâtir de la résilience. Est-ce vraiment souhaitable ?

Cela se heurte à l’heure actuelle à des résistances culturelles et économiques profondes. En l’état, nous vivons dans une structure sociale qui n’adhère pas à cette vision, et dans une structure économique qui ne peut pas se permettre de faire de victimes (chômage, faillites d’entreprises…). Une révolution des consciences vers moins d’individualisme, et davantage de prise en main de leur destin par les citoyens à échelle locale, représente certes un chantier énorme et contraire à nos habitudes, qui gagnerait à être envisagé, mais qui ne se décrète pas.

Les suites de la réflexion devraient consister à prendre davantage le temps de réaliser un bilan et une hiérarchisation des solutions souhaitables, en s’appuyant sur des analyses quantitatives et une évaluation de la faisabilité technique, de l’acceptabilité sociale, de l’efficacité et des impacts systémiques. Certaines bonnes solutions peuvent paraitre insignifiantes ou politiquement incorrectes, tandis que de fausses bonnes idées peuvent finalement n’être que symboliques, voire contre-productives. A suivre…

Léonard

Messages : 6915
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 61
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par Léonard le Mar 14 Jan 2020 - 17:26

Je pense d'ailleurs que le constat dépasse nos "élites" politiques. Quand je vois le nombre de personnes qui plébiscitent des solutions "miracles", comme la route solaire ou l'installation de panneaux solaires sur les véhicules, alors qu'il suffit de sortir une calculette pour voir qu'on peut faire de meilleurs investissements en prenant des solutions plus sensées. Comme installer lesdits panneaux solaires sur les parkings ou sur des ombrières ... Wink

Léonard

Messages : 6915
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 61
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par Corguilmore le Mar 14 Jan 2020 - 17:48

Il faudrait arrêter de dire : "il faut sauver la planète". La planète s'en remettra comme elle s'est déjà remise de pas mal de choses. Je conseille de regarder les vidéos d'Hervé COVES sur YouTube qui l'explique très bien. Ca prendra des centaines de millions d'années mais elle s'en remettra toute seule. Le temps de la planète n'est pas le temps humain.

Il faudrait dire : sauver notre civilisation car, les civilisations en revanche, n'ont pas survécu à beaucoup de changements climatiques. A chaque fois que l'homme a eu un impact sur la planète, c'est lui qui a été rectifié.

Le côté positif de la chose c'est que c'est le responsable (l'homme) qui va payer ses propres erreurs. Le côté négatif du positif, c'est que ce ne sont pas les mêmes hommes qui vont payer ( les petits enfants vont payer pour les grands parents).


Corguilmore

Messages : 1070
Date d'inscription : 23/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par Léonard le Mar 14 Jan 2020 - 18:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il faudrait arrêter de dire : "il faut sauver la planète". La planète s'en remettra comme elle s'est déjà remise de pas mal de choses. Je conseille de regarder les vidéos d'Hervé COVES sur YouTube qui l'explique très bien. Ca prendra des centaines de millions d'années mais elle s'en remettra toute seule. Le temps de la planète n'est pas le temps humain.

Il faudrait dire : sauver notre civilisation car, les civilisations en revanche, n'ont pas survécu à beaucoup de changements climatiques. A chaque fois que l'homme a eu un impact sur la planète, c'est lui qui a été rectifié.

J'ai lu 2 fois mes posts et je ne comprend pas ton intervention puisque je n'écris pas "sauver la planète". Pour le reste, je suis d'accord, soit on s'adaptera, mais à quel prix, soit on disparaitra.

Il me semble que j'ai déjà parlé du cas des vikings au Groenland, car je le trouve édifiant. Je vais en faire un résumé. Quand les vikings débarquent au Groenland, ils se rendent comptent que même si le paysage est pas mal vert (grâce à une période de réchauffement climatique, mais cela ils ne le savaient pas), ils ont quand même du mal à survivre. A ce moment-là, c'étaient des agriculteurs et des éleveurs presque exclusifs. Un peu de pêche pour compléter, mais bon, pas de quoi nourrir son homme. Ces agriculteurs-éleveurs s'adaptent et se font chasseurs de morse. Il se trouve que l'avancée des guerriers musulmans a isolé l'Europe du marché africain. Donc, entre autres choses : il n'y a plus moyen de se procurer de l'ivoire. Et les vikings du Groenland vont exploiter cela en inondant le marché à prix d'or (enfin, d'argent, parce qu'on n'avait plus accès à l'or africain ...) avec de l'ivoire de morse. Ce qui va leur permettre d'importer tout ce qui leur manque et de prospérer.

Mais voilà, les bonnes choses ne durent qu'un temps et l'accès à l'Afrique se libère. En fait, ce sont les marchands arabes qui vendent des produits africains aux européens. Du coup, le marché de l'ivoire s'écroule. La situation devient grave pour les vikings du Groenland. Ils ont sût s'adapter une fois, ils ne seront pas capables de s'adapter une seconde fois. En fait, dans un premier temps, ils préfèrent dépenser ce qu'ils avaient économisé pour maintenir leur niveau de vie. Jusqu'au moment où ils n'ont plus rien, et là c'est trop tard : ils disparaissent.

La morale ? Certains arriveront à s'adapter à un monde à +2 ou +3°C, d'autres essayeront de maintenir le plus longtemps possible leur niveau de vie, ceux-là disparaitront. Effectivement, dans un premier temps, les plus riches sembleront résister mieux. Mais, comme ils se serviront de leurs avoirs pour maintenir leur niveau de vie antérieure, ils ne feront que repousser l'inéluctable.

Léonard

Messages : 6915
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 61
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par COAXIAL le Mar 14 Jan 2020 - 19:38

Celui qui s'adaptera le mieux  c'est sûrement celui qui n'a  rien ou presque

Ceux qui disparaîtront ça prendras sûrement plus de temps que pour les vikings 100 ou 200 ans peut-être  plus. Je suppose.
COAXIAL
COAXIAL

Messages : 2550
Date d'inscription : 10/09/2017
Age : 61
Localisation : saint orens de gameville 31

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par Bigfoot le Mar 14 Jan 2020 - 20:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Le côté positif de la chose c'est que c'est le responsable (l'homme) qui va payer ses propres erreurs. Le côté négatif du positif, c'est que ce ne sont pas les mêmes hommes qui vont payer ( les petits enfants vont payer pour les grands parents).
Je serais tenté de dire, l’homme on s’en moque ce sera bien mérité pour lui, mais dommage pour la biodiversité, et la planète elle sera toujours là !
Bigfoot
Bigfoot

Messages : 15520
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par Corguilmore le Mer 15 Jan 2020 - 8:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
J'ai lu 2 fois mes posts et je ne comprend pas ton intervention puisque je n'écris pas "sauver la planète".
.

Je ne parlais pas de ton post [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], c'est pour ça . Very Happy
Mon intervention était par rapport au discours ambiant.


Corguilmore

Messages : 1070
Date d'inscription : 23/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par philouze33 le Mer 15 Jan 2020 - 11:38

Mais voilà, les bonnes choses ne durent qu'un temps et l'accès à l'Afrique se libère. En fait, ce sont les marchands arabes qui vendent des produits africains aux européens. Du coup, le marché de l'ivoire s'écroule. La situation devient grave pour les vikings du Groenland. Ils ont sût s'adapter une fois, ils ne seront pas capables de s'adapter une seconde fois. En fait, dans un premier temps, ils préfèrent dépenser ce qu'ils avaient économisé pour maintenir leur niveau de vie. Jusqu'au moment où ils n'ont plus rien, et là c'est trop tard : ils disparaissent.

La morale ? Certains arriveront à s'adapter à un monde à +2 ou +3°C, d'autres essayeront de maintenir le plus longtemps possible leur niveau de vie, ceux-là disparaitront. Effectivement, dans un premier temps, les plus riches sembleront résister mieux. Mais, comme ils se serviront de leurs avoirs pour maintenir leur niveau de vie antérieure, ils ne feront que repousser l'inéluctable.


Je ne dis pas que l'histoire n'est pas riche d'enseignement et qu'on ne peut pas en tirer de leçon, mais on ne peut pas calquer la suite de l'histoire sur cette quasi anecdote.
Apparemment ils en ont grave chié les locaux, y'a eu des morts dans les cahutes d'après les archéologues, mais pas tant que ça. ils n'ont pas disparu, ils se sont barrés pour l'essentiel, ce qui est une forme d'adaptation.

Ce faisant, ils ont déjà fait bien mieux que les Pascuans.

Enfin, dans le cadre d'une influence du climat, ils ne disposaient pas de chauffages efficaces, pas de bateaux motorisés (et de voiles peu efficaces même s'ils étaient le top de leur époque), pas de réseau internet pour créer de la richesse sans ressource (voir ce que produisent les pays baltes et scandinaves sur le Net) etc, etc.  
La situation n'est juste pas "portable" au XXIème siècle.

Autre chose de plus terrible, une re-glaciation (locale dans ce cas) est plus problématique qu'un réchauffement, surtout à l'époque (pas de serres)- d'un strict point de vue économique, ça libère des terres au nord.

Il y a fort à parier que pour 2 à 4 °C, les riches, au nord, le restent, voire en bénéficient et que pas mal de pays pauvres le deviennent (riches), en patchant les problèmes comme c'est d'ailleurs en cours pour quelques champions en Afrique (Rwanda par exemple, avec une croissance à la chinoise).

philouze33

Messages : 1596
Date d'inscription : 25/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par fabien333 le Mer 15 Jan 2020 - 12:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
La morale ? Certains arriveront à s'adapter à un monde à +2 ou +3°C, d'autres essayeront de maintenir le plus longtemps possible leur niveau de vie, ceux-là disparaitront. Effectivement, dans un premier temps, les plus riches sembleront résister mieux. Mais, comme ils se serviront de leurs avoirs pour maintenir leur niveau de vie antérieure, ils ne feront que repousser l'inéluctable.

Je ne suis pas d'accord avec ta moral et pas d'accord non plus avec Coaxial.
Le temps a démontré à plusieurs reprise maintenant que ce sont toujours les plus pauvres (ceux qui n'ont rien ou presque) qui disparaissent en premier.
Pourquoi ? Les populations aisés vont perdre bcp c'est sur, mais celle pauvres seront encore plus pauvres avec de moins en moins d'aide de l'état et des conditions de plus en plus dur et finiront donc par disparaître.

fabien333

Messages : 3016
Date d'inscription : 27/08/2015
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par verhaeghe le Mer 15 Jan 2020 - 13:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le temps a démontré à plusieurs reprise maintenant que ce sont toujours les plus pauvres (ceux qui n'ont rien ou presque) qui disparaissent en premier.

+1 (ça me fait bizarre d'écrire +1 à l'un de tes posts)

Regarde qui subit la canicule le plus durement :
Ceux qui n'ont pas la possibilité de partir en bord de mer pour chercher la fraîcheur
Ceux dont l'habitation est mal isolée, sous les combles
Ceux qui ne peuvent s'acheter un climatiseur ou se prendre un bain d'eau froide pour baisser la t° corporelle avant de dormir




verhaeghe

Messages : 2591
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 45
Localisation : 78960

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par philouze33 le Mer 15 Jan 2020 - 16:41

par contre il y a de moins en moins de pauvres, et c'est valable pour toute la planète :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et on parle de la définition statistique de la pauvreté, qui est une définition relative (au salaire moyen, qui lui aussi, grimpe !
En pauvreté absolue, ça s'effondre encore plus.

philouze33

Messages : 1596
Date d'inscription : 25/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par Léonard le Mer 15 Jan 2020 - 19:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le temps a démontré à plusieurs reprise maintenant que ce sont toujours les plus pauvres (ceux qui n'ont rien ou presque) qui disparaissent en premier.
Pourquoi ? Les populations aisés vont perdre bcp c'est sur, mais celle pauvres seront encore plus pauvres avec de moins en moins d'aide de l'état et des conditions de plus en plus dur et finiront donc par disparaître.

Je peux te citer pas mal de contre-exemples historiques et préhistoriques. Par exemple, la mise en place d'une civilisation en Europe occidentale a été très lente. L'Europe occidentale était plusieurs siècles en retard sur ce point par rapport à l'Europe méditerranéenne. En fait, il y a une longue période où on voit les société se structurer, commencer à s'organiser ... puis tout disparait et on repart à zéro. En fait, d'après les archéologues qui étudient cette période, l’État qui tente de se mettre en place essaye d'accaparer l'utilisation de la force, c'est ce que l'on voit un peu partout. Mais, en Europe occidentale on est dans un milieu ouvert. A l'époque, quand l'inspecteur des impôts tentait de prendre un peu trop, tu pouvait lui régler son compte d'un bon coup sur la tête, puis tu prenait tes cliques et tes claques et tu allait t'installer un peu plus loin. Et les sociétés s'écroulaient, souvent lors de révoltes. Les riches disparaissaient dans l'affaire. Et tout recommençait. Cela a duré 1 ou 2 millénaires, pendant une bonne partie de la protohistoire. Les "pauvres" de l'époque pouvait s'installer facilement ailleurs, tout le territoire n'étant pas occupé. Les riches perdaient tout.

En fait, il a fallu le temps pour trouver un modèle de société ou grâce à une certaine redistribution les riches obtenaient la constitution d'un groupe de "clients" plus pauvres qui les soutenaient. Et on arrive aux gaulois. Wink

Oui, les pauvres vont souffrir dans le cas où la société s'écroule. 99% d'entre eux risquent de disparaitre. Les 1% qui resteront seront les riches d'après-demain.

Léonard

Messages : 6915
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 61
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire - Page 32 Empty Re: Le devenir écologique de l'humanité et comment éviter le pire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 32 sur 37 Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33 ... 37  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum