Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par Invité le Lun 25 Mai 2015 - 11:24

Un test en utilisant la coupure écran devrait être intéressant

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par seb.maccagnoni le Lun 25 Mai 2015 - 11:26

Un test en utilisant la coupure écran devrait être intéressant

Tu parles de la fonctionnalité de R-Link où on lui demande d'éteindre l'écran ?
Ça me semble être de la poudre aux yeux : ça n'éteint pas le rétroéclairage de l'écran, ça met juste tous les pixels en noir.
Et ce qui consomme, sur un écran LCD, c'est le rétroéclairage, pas la couleur des pixels...

seb.maccagnoni

Messages : 3737
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 37
Localisation : Colmar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.maccagnoni.eu

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par dkupf le Lun 25 Mai 2015 - 11:26

J'ai enlevé toutes mes ampoules arrière, j'ai gagné 1,5km. Mais quelqu'un m'est rentré dedans..... Laughing

dkupf

Messages : 248
Date d'inscription : 02/01/2015
Localisation : Suisse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par Invité le Lun 25 Mai 2015 - 11:26

Arffffff.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par seb.maccagnoni le Lun 25 Mai 2015 - 11:29

moi j'ai enlevé toutes mes ampoules avant, mais du coup la nuit dernière j'ai tapé dans un sanglier...

seb.maccagnoni

Messages : 3737
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 37
Localisation : Colmar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.maccagnoni.eu

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par Invité le Lun 25 Mai 2015 - 11:29

Et hop dans le frigô
donc lampe frontale obligatoire et avec la Led rouge derrière se trouve facilement à décathlon. .....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par Bigfoot le Lun 25 Mai 2015 - 11:30

Comme en rallye, mettre sa caisse à nu, remplacer les vitres par du polycabonate
Bigfoot
Bigfoot

Messages : 14277
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 45
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par Invité le Lun 25 Mai 2015 - 11:32

Au final je pense qu'on est les meilleurs pour augmenter l'autonomie au détriment du confort
aller je vais mettre mes leds dans la Zoé mais j'ai un mal de chien à de clipper ce put....n de plafonnier

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par Bigfoot le Lun 25 Mai 2015 - 11:44

Vous roulez avec le plafonnier allumé ?
Bigfoot
Bigfoot

Messages : 14277
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 45
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par Invité le Lun 25 Mai 2015 - 11:46

Nan mais je vais passer en éclairage blanc et pas pisseuse et en plus économiser du jus ....comme quoi moi aussi je cherche à économiser bah non en fait...c'est pour le look

Pour info on peut me tutoyer je n'y verrais aucun soucis

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par pascal11 le Lun 25 Mai 2015 - 12:01

Les leds c'est plus pour rester dans la philosophie générale de l'économie d'énergie, c'est pas pour gagner 10 km d'autonomie!

Y a t-il un risque sur la Zoé de débrancher la batterie (réinitialisation calculateur ou autre?

Car comme il y a plusieurs départs il me faudrait modifier le câblage pour placer la pince ampèremétrique.
En plus il ne me faut pas prendre le câble de charge.
Je fait un point précis ce soir à la maison (c'est encore madame qui m'a piqué la Zoé!)

pascal11

Messages : 3371
Date d'inscription : 30/10/2014
Age : 44
Localisation : Carcassonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par Invité le Lun 25 Mai 2015 - 12:34

Ce qui est bien avec Zoé c'est qu'il y a toujours un truc à faire pour ce compliquer la vie....hé les copains laissez vous vivre en silence électrique. .....et appréciez Zoé

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par Passant_Mbr le Lun 25 Mai 2015 - 12:46

C'est toujours intéressant de connaitre les limites extrêmes si on se place dans le mode "retour d'appolo 13" (ne pas oublier de réduire la luminosité du tableau de bord au fait)
Ensuite, chacun peu moduler en fonction des circonstances.

Y'aurait-il possibilité de diminuer la consommation des dispositifs de climatisation de la batterie, en roulant moins vite en été et plus en hiver, ou alors de  placer la voiture dans un local chauffé au départ pour absorber le maximum de charge puis bien rouler pour maintenir la température? De moins solliciter les dispositifs d'assistance au freinage en s'assurant de toujours maximiser l'usage du frein moteur, de choisir des routes de bonne qualité afin de ne pas faire travailler la correction de trajectoire, de privilégier les trajets avec longues lignes droites pour ne pas user de la direction assistée...Sans parler de surgonflage des pneus ou d'attendre que la direction générale des vents s'oriente de façon favorable avant de prendre la route.

Mais les amateurs de conduite Zen éviteront, à réserver aux jours de grande tempête ayant fait tomber les lignes électriques, ou d'orage magnétique géant ayant mis le réseau à genoux (mais les Zoés seraient elles encore fonctionnelles ?) .
Passant_Mbr
Passant_Mbr

Messages : 4062
Date d'inscription : 18/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par Foly-vi le Lun 25 Mai 2015 - 13:06

Ce n'est pas le Rlink et ses 120 w au maximum qui pose problème. C'est qu'il balance des ordres à différents èlements qui vont pomper sur la batterie.
Lors du rallye d'hier , on s'est arrêté à une altitude de 1100 mètres pour manger et recharger.. L'un des conducteurs est venu discuter avec moi car il ne comprenait pas comment j'arrivais à ne pas avoir besoin de recharger. En discutant j'allume le Rlink pour lui montrer un truc puis on sort de la voiture. (totalement éteinte....). A la fin de la discussion je realise que le Rlink est toujours allumé et est passé de 20,9 kwh/100 à 21,1 kwh/100 en 15 à 20 minutes. Je l'ai bien sûr éteint.
Certains en sont au stade de rigoler en vannant sur les feux arrières à retirer pour gagner 200 mètres , d'autres vont au moins faire le test grandeur nature.
Foly-vi
Foly-vi

Messages : 5930
Date d'inscription : 13/10/2012
Age : 53
Localisation : Villefranche-sur-mer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par planplan le Lun 25 Mai 2015 - 13:09

Quelqu'un a un schéma ?

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Wp_20114

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Alibor13
planplan
planplan

Messages : 591
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 38
Localisation : Fribourg (Suisse)

Voir le profil de l'utilisateur http://teamtrajectoire.ch

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par scarred le Lun 25 Mai 2015 - 13:33

@Foly-vi a écrit:Ce n'est pas le Rlink et ses 120 w au maximum qui pose problème. C'est qu'il balance des ordres à différents èlements qui vont pomper sur la batterie.
Lors du rallye d'hier , on s'est arrêté à une altitude de 1100 mètres pour manger et recharger.. L'un des conducteurs est venu discuter avec moi car il ne comprenait pas comment j'arrivais à ne pas avoir besoin de recharger. En discutant j'allume le Rlink pour lui montrer un truc puis on sort de la voiture.  (totalement éteinte....). A la fin de la discussion  je realise que le Rlink est toujours allumé et est passé de 20,9 kwh/100 à 21,1 kwh/100 en 15 à 20 minutes. Je l'ai bien sûr éteint.
Certains en sont au stade de rigoler en vannant sur les feux arrières à retirer pour gagner 200 mètres , d'autres vont au moins faire le test grandeur nature.

C'est le TCU qui consomme, et qui envoie tout à la NSA Arrow

Sérieusement comment veux tu qu'il comprenne pourquoi tu ne recharges pas alors que tu es fan du N et de la non récupération, je blague Razz
scarred
scarred

Messages : 8841
Date d'inscription : 28/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par GreenUp le Lun 25 Mai 2015 - 13:34

@Foly-vi a écrit:Certains en sont au stade de rigoler en vannant sur les feux arrières à retirer pour gagner 200 mètres
Oui on a remarqué ça et c'est pas très sympa. affraid
GreenUp
GreenUp

Messages : 229
Date d'inscription : 22/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par dkupf le Lun 25 Mai 2015 - 13:36

C'était pas méchant. C'était juste pour rire

En VT quand on s'arrête et si l'on a pas arrêter le moteur, on a une consommation infinie au km comme l'on avance pas, qui est pondérée par l'ODB.

Je pense mais c'est à tester, que l'ODB de la Zoe ne pondère pas bien....

dkupf

Messages : 248
Date d'inscription : 02/01/2015
Localisation : Suisse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par planplan le Lun 25 Mai 2015 - 13:44

Je pense aussi un peu comme dkupf, la conso à l'arrêt... comme la PAC qui fonctionne à l'arrêt, fait exploser la conso/100km !

Sinon en attendant me suis placé sur le fusible 15A du Rlink...

Rlink dans n'importe quel fonction (Radio, Navigation, Service, en commandant la PAC, le mode ECO, pendant que ZOE charge, avec les phare, sans les phares, caméra de recul ou non, etc....) :
Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Wp_20116

Et là c'est en branchant mon portable sur le port USB du Rlink (il se recharge) :
Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Wp_20115
planplan
planplan

Messages : 591
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 38
Localisation : Fribourg (Suisse)

Voir le profil de l'utilisateur http://teamtrajectoire.ch

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par pascal11 le Lun 25 Mai 2015 - 13:47

@planplan a écrit:Quelqu'un a un schéma ?

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Wp_20114

alors où je la place ma pince ampèremétrique?

-Si je prends tout (du style sur le -) je vais avoir le courant de charge qui va venir se déduire donc pas bon.

-ou alors je prends les 6 fils rouges en haut à droite mais sont ils assez souples pour être regroupés?
et à quoi sert le bouquet de petit fils à gauche de la causse (qui du coup ne seront pas pris en compte)?

-L'idéal serait 2 pinces une qui prend tout et l'autre le câble de charge mais je n'en ai qu'une qui fonctionne en courant continue (les autres sont plus basiques et ne font que l'alternatif)

-le mieux c'est que je rallonge le câble de charge pour le grouper avec les câble (-) du coup ça fait la soustraction tout seul (il faut passer le câble dans le bon sens!).

-C'est quoi le petit connecteur gris sur la borne (-) ?

pascal11

Messages : 3371
Date d'inscription : 30/10/2014
Age : 44
Localisation : Carcassonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par planplan le Lun 25 Mai 2015 - 13:52

Sincèrement sans schéma c'est difficile de faire quelque chose ici...

Le petit bouquet de fils à gauche aucune idée, se sont des fusibles 5A

Lequel s'occupe de la charge de la batterie (arrivée du convertisseur) ? Le gros il me semble qu'il passe sous la batterie et arrive à gauche sur les maxi fusible

Le connecteur gris est pour le capteur de tension/Ampèrage, certainement température de la batterie, on a le même système sur les camions pour donner l'info sur l'état des batteries en cas de diagnostic et en cabine comme info au TDB (SOH, SOC, Temp., Tension et Ampermètre)

L'autoradio qui lui est sur le fusible 20A juste en dessus, prend 0.7A avec un niveau de volume acceptable mais grimpe de suite à 1-1.5A en fonction du volume ! Et le tableau de bord 0.6A en fonctionnement normal et 0.9A lors de la mise du contact et du test des témoins Wink
planplan
planplan

Messages : 591
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 38
Localisation : Fribourg (Suisse)

Voir le profil de l'utilisateur http://teamtrajectoire.ch

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par pascal11 le Lun 25 Mai 2015 - 14:41

Pour l'instant avec ces valeurs on arrive même pas à 40w !

Rien à voir avec ce qu'a noté Foly-vi !

pascal11

Messages : 3371
Date d'inscription : 30/10/2014
Age : 44
Localisation : Carcassonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par TomC le Lun 25 Mai 2015 - 15:04

Il ne faut pas oublier non plus que l'on parle ici d'une variation de 60 Wh sur une batterie de 22000 Wh, soit moins de 0.3 %. Je ne suis pas sûr que le système de gestion de la batterie soit extrêmement précis à cette échelle, surtout quand on voit comme les % vont et viennent dès qu'on arrête la voiture...
TomC
TomC

Messages : 4461
Date d'inscription : 04/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par dkupf le Lun 25 Mai 2015 - 15:11

La pondération... même si j'ai l'humour léger, je suis allé faire un test Surprised


à 14h17

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 20150510

à 14h27

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 20150511

Après un petit trajet 12.3 kWh/100 puis 10 minutes après avec le moteur allumé, la radio, les LED de devants, et le plafonnier. 13.1 soit 0.8 kWh/100  en 10 minutes, donc 0.8 kWh * 6 = 4.8 kWh/100 en plus en 1 heure de bouchon.

Je sais le calcul ne tien pas la route, c'est pour ca qu'il doit être pondérer, je ferai un petit tour après pour voir comme sa redescend.

La vitesse moyenne en a aussi pris un coup moins 4.7 km/h


Dernière édition par dkupf le Lun 25 Mai 2015 - 15:53, édité 2 fois

dkupf

Messages : 248
Date d'inscription : 02/01/2015
Localisation : Suisse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par seb.maccagnoni le Lun 25 Mai 2015 - 15:21

0.8 kW/100

Tu veux probablement dire « 0,8 kWh / 100 km », donc 37,6 Wh / 4,7 km.

37,6 Wh consommés en 10 minutes, ça correspond à une puissance de 225,6 watts.

Ça reste tout à fait cohérent avec l'ordre de grandeur donnée par Foly-vi.

donc 0.8 kW * 6 = 4.8 kW/100 en plus en 1 heure de bouchon.

Bien sûr, si pendant une heure tu reste arrêté, alors il intégrera ces 225,6 W (donc 225,6 Wh / heure) dans le calcul en se basant sur les 4,7 km que tu as parcourus.

4,7 km à 13,1 kWh / 100 km, ça représente 615,7 watts. Donc oui, si tu ajoutes 225,6 watts à ça, la consommation passe à 841,3 watts / 4,7 km, donc 17,9 kWh / 100km : on tombe parfaitement sur la valeur que tu as trouvée.

Mais ce n'est pas comme ça qu'il faut réfléchir la chose.
Ce qu'il faut voir, c'est que les chiffres que tu montres prouvent que si tu reste arrêté pendant une heure de cette manière, tu auras consommé 225,6 Wh : ça correspond à 1% de la batterie.


Imagine que tu as roulé 70 km à 13,1 kWh / 100 km et non 4,7 km. Cela correspond à une consommation de 9,17 kWh. Si tu ajoutes 225,6 Wh à cela, ça donne 9,3956 kWh pour 70 km, donc 13,4 kWh / 100km : la "pondération" est largement moins impactante.


À l'opposé, imagine que tu as roulé 100m à 13,1 kWh / 100km, ça donne une consommation de 13,1 Wh. Si tu t'arrêtes ensuite pendant 10 minutes, tu ajoutes 225,6 Wh, ça donne 238,7 Wh / 100m, donc 238,7 kWh / 100km...


(et si tu allumes la voiture et que tu ne roules pas du tout, ça fait ∞ kWh / 100 km Smile )

------------


Avec une batterie pleine, la voiture peut donc rester pendant environ 100 heures à l'arrêt avant d'être en panne de batterie de traction.

(bien sûr, là aussi ça reste très théorique)

seb.maccagnoni

Messages : 3737
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 37
Localisation : Colmar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.maccagnoni.eu

Revenir en haut Aller en bas

Le Rlink,  un  gouffre énergétique ? - Page 2 Empty Re: Le Rlink, un gouffre énergétique ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum