Autonomie: analogie avec la moto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Autonomie: analogie avec la moto

Message par BRETON38 le Ven 6 Déc 2013 - 23:51

Bonjour

Ayant pratiqué la moto pendant plus de 30 ans, j'ai eu des motos de grosses cylindrées et je me souviens que l'autonomie était une source d'angoisse la nuit sur les routes de France. Selon la vitesse, j'arrivais à faire entre 120 et 200km (certaines motos font bien plus je vous rassure). Combien de fois j'ai fini mes parcours à 50km/h avec le voyant de réserve clignotant ou la manette sur réserve au bout de 150km et la boule au ventre !

Je viens seulement de repenser à cela et de faire le rapprochement avec la ZOE en me disant que je n'ai pas souvent entendu des motards râler contre ça et qu'ils s'organisaient en conséquence. C'était comme ça, sans plus de questions.

Pourquoi donc la VE maintenant serait plus anxiogène. Autrefois les pompes à essence automatiques n'existaient pas (je ne suis pourtant pas un dinosaure...) et trouver de l'essence la nuit sur les nationales était mission impossible, je suis même tombé en panne d'essence - en voiture - entre Dunkerque et Nantes en 1983 car pas de pompe ouverte la nuit sur les nationales. Pas plus que les bornes de recharge existantes maintenant d'ou mon raccourci avec la moto.

On a la mémoire courte quand même.


A+


BRETON38

Messages : 232
Date d'inscription : 22/03/2013
Age : 58

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie: analogie avec la moto

Message par sas13 le Sam 7 Déc 2013 - 9:59

Je suis motard aussi, et l'autonomie est aussi un problème qui a été critique à une époque et qui aujourd'hui l'est beaucoup moins . Effectivement, dans les années 90 et avant, il n'y avait pas beaucoup de station 24h/24, 7j/7 à carte, et il fallait bien calculer pour éviter de se retrouver au coeur de la campagne en pleine nuit. J'ai de mauvais souvenirs aussi.
Aujourd'hui les motos ont amélioré leur autonomie (la mienne fait 350 kms avec la réserve, mais il y en existe avec 200 seulement, comme la Zoé), mais surtout il y a beaucoup de stations avec paiement automatique par CB ouvertes à toute heure.
L'analogie avec les début de l'électrique est la même.
Et si on veut développer la voiture électrique, il faut améliorer deux axes
l'autonomie des batteries, pour pouvoir traverser des zones moins denses en stations (montagne par exemple)
et développer des stations de recharge rapide fonctionnant 24h/24 7j/7 avec paiement par CB.
Lorsqu'on aura atteint ces deux objectifs, je crois que le VE pourra se développer normalement. Le bon ratio avec les thermiques (qui subsisteront toujours pour les avaleurs de kms) serait 50/50

sas13

Messages : 520
Date d'inscription : 16/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie: analogie avec la moto

Message par Jorge 95 (laure) le Sam 7 Déc 2013 - 12:03

Allez voir ça (Voxan Wattman : la moto électrique française) pour vous les motards. Et faites de beau rêves.lol! 
avatar
Jorge 95 (laure)

Messages : 118
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Val d'Oise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie: analogie avec la moto

Message par nh2o2 le Sam 7 Déc 2013 - 12:06

@Jorge 95 (laure) a écrit:Allez voir ça (Voxan Wattman : la moto électrique française) pour vous les motards. Et faites de beau rêves.lol! 
Moi ce qui m'a fait rêver au salon c'est le stand Indian.
avatar
nh2o2

Messages : 1864
Date d'inscription : 26/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie: analogie avec la moto

Message par Jorge 95 (laure) le Sam 7 Déc 2013 - 12:28

Ouais ,mais c'est pas électrique. Désolé pour les puristes...
avatar
Jorge 95 (laure)

Messages : 118
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Val d'Oise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie: analogie avec la moto

Message par aurel le Sam 7 Déc 2013 - 12:43

Il est vrai qu'au début on a une petite angoisse avec l'autonomie (je rechargeais même si j'avais 60%), cela à duré un mois ou 2. Après, s'il est marqué 30km d'autonomie, et que je suis à 20km de la maison, je ne fait même pas attention à ma conduite ni au confort du chauffage.
En fait, inconsciemment je connaissais déjà les distances de mes parcours habituels. Donc, n'habitant pas en montagne, les indications donnés sont juste.

Pour en revenir aux stations ouverte 24H/24, je suis automobiliste depuis 17ans et je possède une carte bleue depuis 6ans. Pendant onze ans j'utilisais les stations à ces heures d'ouverture (fermé le dimanche), bon j'avais quand même plus d'autonomie, et il existe plus de station essence que de borne.
La carte bleue est la meilleure des cartes pour installer un réseau de borne accessible 24h/24.
avatar
aurel

Messages : 1603
Date d'inscription : 20/02/2012
Age : 39
Localisation : essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie: analogie avec la moto

Message par Léonard le Sam 7 Déc 2013 - 17:41

@BRETON38 a écrit:Bonjour

Ayant pratiqué la moto pendant plus de 30 ans, j'ai eu des motos de grosses cylindrées et je me souviens que l'autonomie était une source d'angoisse la nuit sur les routes de France. Selon la vitesse, j'arrivais à faire entre 120 et 200km (certaines motos font bien plus je vous rassure). Combien de fois j'ai fini mes parcours à 50km/h avec le voyant de réserve clignotant ou la manette sur réserve au bout de 150km et la boule au ventre !

Je viens seulement de repenser à cela et de faire le rapprochement avec la ZOE en me disant que je n'ai pas souvent entendu des motards râler contre ça et qu'ils s'organisaient en conséquence. C'était comme ça, sans plus de questions.

Pourquoi donc la VE maintenant serait plus anxiogène. Autrefois les pompes à essence automatiques n'existaient pas (je ne suis pourtant pas un dinosaure...) et trouver de l'essence la nuit sur les nationales était mission impossible, je suis même tombé en panne d'essence - en voiture -  entre Dunkerque et Nantes en 1983 car pas de pompe ouverte la nuit sur les nationales. Pas plus que les bornes de recharge existantes maintenant d'ou mon raccourci avec la moto.

On a la mémoire courte quand même.


A+

TU peux changer ton titre. J'ai débuté avec une R5, je précise une Renault 5. Pas une BMW R5 Wink Laughing 
Environ 400 km d'autonomie. Où est le problème, ou plutôt : où était le problème. Simple, à l'époque dans mon département, il y avait 2 stations services ouvertes la nuit, le week-end. Le dimanche, il y en avait 4 ou 5 ouvertes autour de Mulhouse. Donc, si le samedi soir, tu étais sur la réserve, tu avais le choix :
- tu te rendais à petite vitesse à l'une des stations ouvertes et tant pis pour les XX kilomètres à faire. Soit tu te levais tôt le samedi matin, pour faire un plein avant d'aller là où tu devais aller.

A l'époque, je suivais les cours le dimanche matin pour faire arbitre de foot. C'était à environ 20 km de chez moi. Le samedi soir, sortie avec les copains. Il me restait un 1/4 du réservoir. Mais, voilà, là où l'on avait décidé d'aller au bal, il n'y avait pas d'ambiance (salle presque vide, pas de belles et jeunes alsaciennes ...). Bref, on décide d'aller un peu plus loin. Second bal ... mais pas tellement mieux. On va donc du coté de Masevaux et là, on arrive à un bal où l'ambiance était super. Sur les coups de 3h du matin (la fête terminait à 2h ...), on récupère le dernier gars du groupe qui cuvait dans un coin, on le charge dans la voiture (fenêtre ouverte malgré la fraicheur matinale pour qu'il puisse ne pas salir l'intérieur de ma voiture ... je pense que certains comprendront) et on rentre à petite vitesse vers notre patelin. A environ 15 km du but, le voyant de la réserve s'allume. Je savais qu'il me restait environ 40-50 km de marge. On rentre et je vais me coucher. Le matin réveil assez difficile vers 8h30. Petite déjà, toilette, préparation des affaires pour le cours et en route. J'avais décidé de passer par une route qui me faisais un léger détour, mais où on m'avait assuré qu'il y avait une station service sûrement ouverte le dimanche matin... Et! elle ne l'étais pas. Bref, quand j'arrive au cours, j'ai une sacré boule au ventre. Pa sûr de pouvoir rentrer à la maison à midi. Pour souvenir, à l'époque, les téléphones étaient fixes et tout le monde n'en avait pas à la maison. C'était en cours de généralisation, mais on écoutait éberlué les pubs ou les PTT proposaient 2 lignes pour les grands utilisateurs. 2 Lignes!!! alors que certains n'en avait pas encore une. En rigolant, l'un de mes copains de classe disait qu'il ne voyait pas à quoi çà servait ...ah! oui, il est vrai qu'on avait 2 oreilles ...

Bref, à midi, départ à petite vitesse du club de foot de Rixheim en direction d'une station service connue pour être ouverte le dimanche (encore un détour). Arrivée devant la station, il y avait 3 voitures à chaque pompe. Quand j'ai fait le plein, j'ai mis la même quantité de carburant qu'il était indiqué sur le manuel comme étant la capacité maximale de la voiture. Depuis j'ai appris qu'il y a toujours une marge d'incertitude. Bref, il devait me rester entre 1 ou 2 litres d'essence au fond du réservoir.

A l'époque, connaitre la panne sèche était quelque chose de somme toute assez normal. Il ne se passait pas un week-end sans que quelqu'un raconte le lundi en revenant en classe qu'il en avait connue une. Et pourtant, nosu étions juste une dizaine à être assez âgés pour avoir une voiture.

Des sueurs froides, où des pannes sèches, j'en ai connues d'autres. C'était normal à l'époque et dans le cas où çà nous arrivait, on laissait la voiture sur le bas coté, on allait à pied vers la station service vers laquelle on était en train de rouler, on achetait 5 litres d'essence et on retournait à la voiture, on mettait l'essence dans le réservoir et on retournait à la station faire le plein. En fait, pas tout le monde. J'étais un privilégié : mon père me donnait l'argent nécessaire pour faire le plein. Certains camarades avaient une certaine somme pour la semaine. Il mettaient environ 20 litres dans le réservoir et ils géraient cela pour essayer d'avoir de l'argent pour les sorties. On avait un fil à la patte. Aller loin impliquait se renseigner sur les stations services ouvertes en dehors des horaires sur les grands axes. Et parfois, on attendait devant la station service que vienne l'heure de l'ouverture en sirotant un café au bar-tabac qui était à proximité et qui ouvrait une ou deux heures plus tôt...

Il y a des gens qui ne se rendent pas compte des facilités de la vie moderne.

Léonard

Messages : 5510
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 58
Localisation : Colmar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie: analogie avec la moto

Message par zoeilvert le Sam 7 Déc 2013 - 17:55

@Léonard a écrit:Il y a des gens qui ne se rendent pas compte des facilités de la vie moderne.
oui et surtout ils n'ont pas envie que cela devienne moins facile.Evil or Very Mad 

_________________
L'homme sage apprend de ses erreurs, l'homme très sage apprend des erreurs des autres (Confucius)
life, sans soucis avec 100 000 km.
Membre fondateur et président (élu) d'ACOZE.
Acoze: Association des COnducteurs d'automobiles Zéro-Emission  :   http://renault-zoe.forumpro.fr/c13-acoze        www.acoze.org
avatar
zoeilvert
Administrateur

Messages : 4671
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 54
Localisation : Bas Rhin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie: analogie avec la moto

Message par BRETON38 le Sam 7 Déc 2013 - 20:32

Léonard Le Sam

tout pareil, je me reconnais dans ce que tu décris et je n'ai que 54 ans...


Combien de fois j'ai pioncé dans ma voiture devant la station service en attendant qu'elle ouvre le matin sinon c'était la panne sèche en pleine campagne. Dans ma Bretagne natale, on était pas mieux lotis.

Et ça ne remonte pas à si loin les stations 24/24h et les mobiles

On revit un peu cela avec les VE.

BRETON38

Messages : 232
Date d'inscription : 22/03/2013
Age : 58

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie: analogie avec la moto

Message par ZDA le Sam 7 Déc 2013 - 22:07

@BRETON38 a écrit:Bonjour

Ayant pratiqué la moto pendant plus de 30 ans, j'ai eu des motos de grosses cylindrées ....Autrefois les pompes à essence automatiques n'existaient pas (je ne suis pourtant pas un dinosaure...) et trouver de l'essence la nuit sur les nationales était mission impossible.... Pas plus que les bornes de recharge existantes maintenant ....
On a la mémoire courte quand même...
+ 1
avatar
ZDA

Messages : 927
Date d'inscription : 19/04/2012
Localisation : Ancien intervenant sur ce forum

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie: analogie avec la moto

Message par sas13 le Sam 7 Déc 2013 - 22:41

j'ai 58 ans et j'ai connu aussi la période sans carte bleue et sans portable. Et dans ces conditions, tomber en panne était un peu galère, surtout dans des zones rurales avec peu de circulation. Ca m'est arrivé plusieurs fois. Aujourd'hui, avec le portable plus l'assistance, ce genre de situation a quasiment disparu. Peu de personnes aimeraient revenir en arrière! Donc aujourd'hui si on peut ravitailler à toute heure en essence, il serait logique de pouvoir le faire aussi en VE. Je ne sais pas quel peut-être le coût d'une borne de recharge rapide automatisée CB, mais on pourrait aider financièrement les pompistes à le faire (constructeurs, régions, commune, état). Sauf que peut-être les pétroliers ne sont pas trop d'accord. je soupçonne de forts lobbying de ce coté là.

sas13

Messages : 520
Date d'inscription : 16/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie: analogie avec la moto

Message par abarthh le Dim 8 Déc 2013 - 9:10

@BRETON38 a écrit:Bonjour

Ayant pratiqué la moto pendant plus de 30 ans, j'ai eu des motos de grosses cylindrées et je me souviens que l'autonomie était une source d'angoisse la nuit sur les routes de France. Selon la vitesse, j'arrivais à faire entre 120 et 200km (certaines motos font bien plus je vous rassure). Combien de fois j'ai fini mes parcours à 50km/h avec le voyant de réserve clignotant ou la manette sur réserve au bout de 150km et la boule au ventre !



j'ai connu, a une epoque pas si lointaine j'avais un 600 hornet preparé , autonomie 120 kms maxi , ben pour les balades c'etait chaud Very Happy Very Happy 
heureusement, j'en avais une autre pour les vacances

abarthh

Messages : 170
Date d'inscription : 10/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie: analogie avec la moto

Message par Jorge 95 (laure) le Dim 8 Déc 2013 - 11:00

Je pense que dans quelques décennies les stations services vendront de l'électricité ,commes elles vendent aujourd'hui du carburant et du gaz. Pour pouvoir allez très loin en ZOÉ sans y penser, il faudrait au moins une borne charge rapide (22 kW) par station service sur autoroute . Car c'est un comble d'être obligé de sortir de l'autoroute pour recharger notre voiture . Je ne me souviens pas d'être sortie de l'autoroute pour faire le plein de ma thermique . Mais c'est vrai que pour le moment c'est gratuit . Et donc cela veut dire investir à très long terme, sans savoir si cela sera rentable . Il faut que les mentalités changent. Beaucoup de ville investissent ,certaine société de stationnement privé aussi (elles ne font pas payer l'électricité ,mais le stationnement),même autolib acceptent les autre VE moyennant la facturation du stationnement . Donc pour le moment il faudrait facturer un temps de stationnement (légal) à la place d'électricité (il faut être fournisseur d'électricité ) . Et pourquoi pas des stations de recharge EDF ,direct énergie ,eni etc...santa 
avatar
Jorge 95 (laure)

Messages : 118
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Val d'Oise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie: analogie avec la moto

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum