Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Aller en bas

Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par Bigfoot le Jeu 11 Oct 2018 - 13:25

Je me pose une question, jetez moi la pierre si ça vous fait plaisir.
Le sujet n’est pas ce que je peux faire pour sauver la planète, le climat, les animaux ou les humains mais de comment aborder le virage qui s’annonce, plus pour les enfants que pour moi.

Je ne parle pas de construire un bunker dans mon jardin, de le remplir de boites de conserves et d’armes, mais de savoir ce qui va prendre de la valeur dans le futur ( pas uniquement monétaire ).

Que ça devenir l’immobiller en fonction du type et des régions ? ( est-ce intéressant d’acheter de l’immobilier ( maison, appartement ville ou campagne, un terrain nu, un coin de campagne )
Quels cours de matière vont chuter ou flamber ? ( entreprises, métaux, matières premières alimentaires )
Quels métiers seront très recherchés, lesquels vont subir une crise ?
Que va donner le vieillissement de la population, l’immigration parfois climatique ou économique.
L’avenir est-il encore en France ?

Une seule chose dont je suis sûr ... la mobilité sera électrique et il faut virer au plus vite la thermique restante.

Des avis, idées ?
avatar
Bigfoot

Messages : 12867
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 44
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par scarred le Jeu 11 Oct 2018 - 13:41

Pour répondre à tes questions : il suffit de répondre à comment (à ton niveau d'actions) tu peux sauver le climat (modérer le changement), la faune et la flore, la planète et les être vivants qui y vivent.

Bref disrupter sa manière de vivre ... et pas dans 5 ou 10 ans mais commencer maintenant.

avatar
scarred

Messages : 7646
Date d'inscription : 28/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par Foly-vi le Jeu 11 Oct 2018 - 14:55

Difficile de répondre car le changement ne sera presque pas à échelle humaine. Il  y a 40 ans je voyais neiger souvent à Paris et aujourd'hui on peut compter les jours de neige sur les doigts d'une main. Cela ne suffit pas à faire paniquer la population de voir ce changement radical. Une présentatrice météo de 1975 éclaterait de rire en voyant celle de 2017 présenter le zéro degré Celsius sur Paris en utilisant  les mots "très froid" .
À notre échelle humaine, ce changement est en fait suffisamment lent pour que nous soyons des grenouilles dans de l'eau qui commence à bouillir.
avatar
Foly-vi

Messages : 5334
Date d'inscription : 13/10/2012
Age : 52
Localisation : Villefranche-sur-mer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par Ke2 le Jeu 11 Oct 2018 - 15:06

Ce qui rend encore plus difficile la prise de conscience, c'est que la tendance est superposée à des ondulations.

Par exemple, quand j'étais gamin dans les Cévennes, les étés étaient plus chauds et plus secs que ces 20 dernières années.

Ke2

Messages : 3989
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 55
Localisation : Antibes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par Bigfoot le Jeu 11 Oct 2018 - 15:33

Pour moi ( et nous sur ce forum ) la prise de conscience est faite.
Le sujet est de savoir comment aborder les changements futurs pour nous et nos enfants, pas pour sauver la planète, mais pour se tirer des crises le mieux possible, voir même en tirer profit financièrement ou en qualité de vie ( désolé ... )

Faut-il stocker du cobalt dans son garage, ou faire une installation comme Gladys ?
avatar
Bigfoot

Messages : 12867
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 44
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par scarred le Jeu 11 Oct 2018 - 17:19

@Foly-vi a écrit:Difficile de répondre car le changement ne sera presque pas à échelle humaine. Il  y a 40 ans je voyais neiger souvent à Paris et aujourd'hui on peut compter les jours de neige sur les doigts d'une main. Cela ne suffit pas à faire paniquer la population de voir ce changement radical. Une présentatrice météo de 1975 éclaterait de rire en voyant celle de 2017 présenter le zéro degré Celsius sur Paris en utilisant  les mots "très froid" .
À notre échelle humaine, ce changement est en fait suffisamment lent pour que nous soyons des grenouilles dans de l'eau qui commence à bouillir.

Ponce Pilate ?

Vingt ans : voilà le temps qu'il reste à l'humanité pour vivre sur cette planète comme elle a toujours vécu - ou à peu près. Chaque année, les éléments se déchaînent un peu plus. Mais dans vingt ans, lorsque la température moyenne à la surface du globe se sera élevée de 1,5°C par rapport à l'ère pré-industrielle, c'est l'apocalypse qu'on nous promet. Publié lundi, le dernier rapport du Giec, le groupement des experts internationaux, est le plus inquiétant jamais publié. Pour la première fois, il ne laisse plus qu'une infime place à l'espoir. Il n'est pas rassurant d'apprendre, à sa lecture, que, avec 1,5°C de plus au lieu de 2°C, nous subirons un peu moins de cyclones et de sécheresses, que le niveau des mers déplacera quelques millions d'habitants de moins, que 90 % des récifs coraliens auront disparu et non 99 %, ou que la fonte du permafrost libérera un peu moins de gaz à effet de serre. Ce n'est pas rassurant parce que nous filons tout droit vers une planète plus chaude de 3°C à la fin du siècle, et de 1,5°C en 2040. Ce degré et demi sépare un monde vivable d'un monde invivable. Inutile de se dire que les scientifiques forcent le trait. Dans vingt ans, les dégâts causés à la nature seront irréversibles. Cela signifie que, à moins d'un immense sursaut collectif, nous-mêmes, nos enfants et petits enfants survivront dans un environnement violent. Le réalisme commande dès maintenant de s'adapter à ce monde hostile. L'intérêt commun à moyen terme est trop otage des intérêts nationaux à court terme pour espérer qu'une action internationale, coordonnée, de grande ampleur puisse arrêter à temps la course folle. Qui peut encore penser que nous réduirons de moitié en dix ans les émissions de gaz à effet de serre, alors qu'elle ont cessé de baisser en 2017 et 2018 ? Certes, tant qu'un espoir demeure, si mince soit-il, notre responsabilité à l'égard des générations futures impose de s'y accrocher. Mais si la somme des bonnes volontés individuelles ne suffit plus, si la coopération dans le cadre de l'ONU est une chimère - cela devrait hélas se vérifier en décembre lors de la prochaine COP, en Pologne -, alors le sort de la planète peut encore dépendre de mobilisations régionales. En panne de projet, l'Europe se mettrait à la hauteur du défi lancé à l'humanité en décidant de soumettre toutes les politiques publiques au seul critère qui vaille, parce qu'il surplombe tous les autres : la préservation de la planète.
avatar
scarred

Messages : 7646
Date d'inscription : 28/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par COAXIAL le Jeu 11 Oct 2018 - 19:30

POUR SAUVER LE CLIMAT IL FAUT tout STOPER

et oui c'est con mais c'est comme ça !

on continue à produire de la richesse , on appauvrit les ressources de la planète , et on réchauffe l'environnement .

pour diminuer se réchauffement faut aller à pied , sauf qu'on a désappris
avatar
COAXIAL

Messages : 1069
Date d'inscription : 10/09/2017
Age : 60
Localisation : saint orens de gameville 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par Bigfoot le Jeu 11 Oct 2018 - 19:33

Personne n’arrive à suivre ma question ... snif ...
La question n’est pas de quelle attitude à adopter pour sauver la planète,mais comment « profiter » de la décadence qui approche ( ou moins la subir, finance, emploi, investissement... )
avatar
Bigfoot

Messages : 12867
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 44
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par Passant_Mbr le Jeu 11 Oct 2018 - 20:17

Tu peux acheter un terrain sur une colline proche des côtes en esperant qu'il se transformera en ile privée et prendra ainsi de la valeur.

Ou racheter un vieux petrolier pour en faire une maison flottante que tu pourras déplacer au gré des changements climatiques et qui ne craindra pas la montee des eaux. Y mettre des pelouses pour élever quelque vaches, poules...Couvrir le reste de panneaux solaires pour vivre en autarcie...
avatar
Passant_Mbr

Messages : 3683
Date d'inscription : 18/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par Bigfoot le Jeu 11 Oct 2018 - 20:25

Je suis séparé de la mer ( 10 km à vol d’oiseau ) par un étang, je serai peut-être à ma mort au bord de la mer ... ou réfugié climatique...
avatar
Bigfoot

Messages : 12867
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 44
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par Gwladys le Jeu 11 Oct 2018 - 20:38

Il paraît que la Bretagne sera la Code d'azur dans quelques années.. . Mais cela fait 25 ans que certains l'ont prévu.. ..

Ne pas attendre que les autres fassent les choses, il faut se prendre par la main.

Gwladys

Messages : 571
Date d'inscription : 12/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par COAXIAL le Jeu 11 Oct 2018 - 20:44

@Bigfoot a écrit:Personne n’arrive à suivre ma question ... snif ...
La question n’est pas de quelle attitude à adopter pour sauver la planète,mais comment « profiter » de la décadence qui approche ( ou moins la subir, finance, emploi, investissement... )

le meilleur moyen d'en tirer un profit c'est d'y survivre .
pour y parvenir il faut continuer à travailler et partager le fruit du travail et aussi partager le travail
avatar
COAXIAL

Messages : 1069
Date d'inscription : 10/09/2017
Age : 60
Localisation : saint orens de gameville 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par Merome le Jeu 11 Oct 2018 - 21:35

Je dirais viser l'autonomie au maximum, nourriture, eau, énergie produite localement et surtout cultiver de bonnes relations avec les autres qui possèdent ce que tu ne peux pas produire toi-même. Se contenter de peu aussi. Oublier tous les plaisirs futiles et énergivores, ski, voyages à l'autre bout du monde, sports mécaniques...

Je ne crois pas du tout au survivalisme seul dans son bunker armé jusqu'aux dents pour tirer sur ceux qui viennent piétiner tes carottes.

Les métiers d'avenir, c'est compliqué, à court terme, c'est plutôt la high tech (informatique, robotique...) et à long terme le low tech (maraichage, agriculture, métiers manuels).
avatar
Merome

Messages : 820
Date d'inscription : 20/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par crazyfrog le Jeu 11 Oct 2018 - 21:38

La robotisation va avoir plus d'effet immédiat que le climat. A partir de là je te laisse imaginer quels sont les métiers qui vont disparaître, les entreprises qui vont avoir le vent en poupe, etc...

crazyfrog

Messages : 1600
Date d'inscription : 22/08/2014
Localisation : 30

Voir le profil de l'utilisateur https://www.myevtrip.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par Bigfoot le Jeu 11 Oct 2018 - 21:50

Merci
avatar
Bigfoot

Messages : 12867
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 44
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par COAXIAL le Jeu 11 Oct 2018 - 21:54

@Merome

c'est high tech de faire une hache en pierre polie ; c'est pas facile faut posséder la technique

bah de nouveaux métiers naitrons , les cochers on disparu , Uber est venu , d'autres le remplaceront !

les jeunes s'adapteront et créeront ce qui n'est pas encore la
avatar
COAXIAL

Messages : 1069
Date d'inscription : 10/09/2017
Age : 60
Localisation : saint orens de gameville 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par Positron le Ven 12 Oct 2018 - 5:13

Avec la trajectoire actuelle, c'est +4° en 2100, donc pour le maraichage, il faudra monter loin dans le nord...
4° d'écart, ça a l'air de rien, mais c'est ce qui nous sépare du dernier âge glaciaire où la banquise decendait jusqu'à Paris !
Donc à +4° de temp moyenne, la terre ressemblera un peu à Tatouine, donc oubliez les courgettes !

Positron

Messages : 163
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 47
Localisation : Aix-en-Provence

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par COAXIAL le Ven 12 Oct 2018 - 7:02

en effet @Positron , mais avant cet âge glacière , il y avait quoi ?
http://climatevolution.free.fr/i1.html

mais l'histoire climatique n'est pas répétitive de façon exacte , ce réchauffement accéléré pourrait-il provoquer un refroidissement ?

pour le moment ceux qui tirent un profit de la crise climatique ont le vent en poupe pour foncer dans l'expansion des VE et des services qui vont s'avérer utiles indispensables voire futiles , encore des motifs pour accentuer le réchauffement !


Dernière édition par COAXIAL le Ven 12 Oct 2018 - 7:10, édité 1 fois
avatar
COAXIAL

Messages : 1069
Date d'inscription : 10/09/2017
Age : 60
Localisation : saint orens de gameville 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par verhaeghe le Ven 12 Oct 2018 - 7:10

J'aime bien ta question Bigfoot

Si j'avais des moyens disponibles, j’achèterai un grand terrain prés de la mer pas trop loin de Paris en Normandie ou dans le Nord.

J'y construirais une grande maison bioclimatique et j'y passerai mes vacances au frais l'été (je déteste avoir plus de 30°)

Antoine

avatar
verhaeghe

Messages : 1317
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 44
Localisation : 78960

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par amiral_sub le Ven 12 Oct 2018 - 10:19

faut regarder madmax2 , excellent docufiction sur notre avenir: pénuries de tout, guerres.
Tu achètes un semi remorque de pétrole et tu le stocke, dans 50 ans ça vaudra une fortune (en tout cas plus qu'aujourd'hui).

Puis pour se remonter le moral faut regarder retour vers le futur 2 : des voitures électriques volantes, des overboard (des vrais sans roues), des blousons qui se sèchent tous seuls. Le cxxxxrd de base, représenté par Biff Tanen, sera toujours présent...
avatar
amiral_sub

Messages : 1877
Date d'inscription : 20/03/2017
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par caillou le Ven 12 Oct 2018 - 17:17

@Merome a écrit:Je dirais viser l'autonomie au maximum, nourriture, eau, énergie produite localement et surtout cultiver de bonnes relations avec les autres qui possèdent ce que tu ne peux pas produire toi-même. Se contenter de peu aussi. Oublier tous les plaisirs futiles et énergivores, ski, voyages à l'autre bout du monde, sports mécaniques...

Je ne crois pas du tout au survivalisme seul dans son bunker armé jusqu'aux dents pour tirer sur ceux qui viennent piétiner tes carottes.

Les métiers d'avenir, c'est compliqué, à court terme, c'est plutôt la high tech (informatique, robotique...) et à long terme le low tech (maraichage, agriculture, métiers manuels).

Plutôt de l'avis de Merome sauf pour le Bunker qui peut être d'une importance cruciale temporairement en attendant qu'un conflit soit réglé
Si du jour au lendemain on nous coupe le pétrole, c'est bien à une guerre civile qu'il faut s'attendre, et si tu as chez toi ce qu'il faut pour vivre correctement sans pétrole, tu attiseras la convoitise
Sans parler d'éventuelle tornade ou tsunami qui pourra ravager ce que tu aurais mis en place pendant notre époque actuelle d'énergie quasi gratuite (maison bioclimatique auto suffisante)

Pour le survivalisme:

-> Bunker de quoi se nourrir et apprendre à un faire un potager, de quoi se soigner et apprendre à se soigner, de quoi s'habiller et apprendre à faire des vetements, des outils et de quoi apprendre à faire des outils ... un peu d'armement
-> De quoi produire et stocker de l’électricité
-> Une citerne cachée de pétrole aussi grosse que possible pour utiliser les objets à pétrole existant
-> Une habitation auto suffisante, tant qu'elle n'est pas détruire ou réquisitionnée, c'est plus confortable que le bunker

La science fiction ne manque pas sur le sujet...

Pour les métiers d'avenir avant l'arrivée de soucis de survie:
bah construire des logements passifs, produire de l'élec renouvelables, la chimie du stockage de l'électricité, la permaculture, tous les métiers de la santé, jpense pas que t'ai besoin de nous pour trouver ça ...
avatar
caillou

Messages : 499
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par COAXIAL le Ven 12 Oct 2018 - 20:29

What a Face VOUS SEREZ DE BELLES CIBLES POUR LES GUERRIERS PILLARDS What a Face

pour vivre heureux , vivre caché , il faut ! Cool
avatar
COAXIAL

Messages : 1069
Date d'inscription : 10/09/2017
Age : 60
Localisation : saint orens de gameville 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirer profit de la crise climatique qu’on va prendre dans la tête

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum