Rouler sans assurance

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par Léonard le Dim 29 Juil 2018 - 13:51

@fabien333 a écrit:Cependant pour les statistiques je suis preneur de ta source d'information.

J'ai lu l'info sur l'un des nombreux articles qui parlaient de cette mesure, à moins que ce ne soit un article du journal L'Alsace suite au télescopage de ces 2 nouvelles, l'accident du 20/07 et la mise en place de ce fichier. Je vais aller à la pêche aux infos ...

Léonard

Messages : 5931
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 59
Localisation : Colmar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par Léonard le Dim 29 Juil 2018 - 14:08

Voilà déjà quelques informations : FGAO Rapport annuel d'activité

Page 26 a écrit:Ils représentaient près de 6 % de la mortalité routière totale (194 décès). Sur une période de 7 ans, de 2009 à 2016, le nombre de ces dossiers a enregistré une hausse de 40,2 %. Tandis que les accidents corporels connaissaient globalement une baisse significative (- 24 %), ceux traités par le FGAO progressaient de plus de 15 %.
Les données 2016, avec 28 299 nouveaux dossiers confirment, même si elles l’infléchissent, cette tendance.
La non-assurance constitue un enjeu majeur de sécurité routière. Elle est corrélée à des comportements à risques qui sont le fait, pour une fraction minoritaire mais surreprésentée, de délinquants routiers commettant la plupart des délits de fuite (2786 en 2016, soit 200 de plus par rapport à 2015)
Globalement, deux conducteurs non assurés sur trois ont moins de 35 ans et près d’un sur trois a moins de 25 ans.
Cette tranche d’âge des 18-24 ans est soumise à une surprime dont le coût n’est pas sans incidence, même si le tarif de l’assurance automobile obligatoire en France est l’un des moins élevés d’Europe. Cependant, un tel surcoût est négligeable comparé aux risques encourus en termes de conséquences pénales et financières, souvent méconnues.
Lorsqu’il a indemnisé les victimes, le FGAO se retourne contre les auteurs.
Ceux-ci se retrouvent alors face à des dettes considérables, parfois transmissibles à leurs héritiers. En 2016, ces recouvrements ont atteint 10,7 millions d’euros. D’autre part, les assurés et les assureurs supportent dans leur ensemble le poids relatif de la non-assurance puisqu’ils participent au financement du FGAO à raison d’une contribution de 1,2 % des primes d’assurance de responsabilité civile automobile.

Au fait, si tu as bien lu, en 2016, 1,6 % de ta cotisation d'assurance automobile et responsabilité civile, est allée sur le fond de la FGAO. DOnc, nous payons tous pour ceux qui roulent sans assurance ...

Selon diverses évaluations, les gens qui roulent sans assurance représenteraient environ 1 à 2 % des conducteurs, mais ils causent 6% des accidents ... et une forte proportion des délits de fuite...

Léonard

Messages : 5931
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 59
Localisation : Colmar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par verhaeghe le Dim 29 Juil 2018 - 14:53

Passionnant !
D'une vous privée que l'on peut absolument débattre de tout (pourvu que ce soit entre gens intelligents)
De deux vous montrez qu'un forum sans débat ça s'appelle un blog et cela n'a que peu d'intérêt

Empêcher les gens sans assurance de rouler ?
Prenons le cas d'un homme ayant des difficultés financières qui doit conduire sa femme a la maternité. On lui bloque sa voiture ?
Prenons le cas d'un homme qui roule sans assurance et sans permis et avec des plaques copiées... Ben lui seul le contrôle physique peut lui faire peur
Et la femme fraîchement divorcée qui n'apparaît pas sur les contrats d'assurance des voitures et qui doit s'assurer pour la première fois avec une prime qui fait 2 mis de son salaire... Et encore si son ex-mari à la gentillesse après avoir résilié de la prévenir
Et le chômeur, qui a eu un accident et dont la prime devient équivalente au PNB du Burundi. Si il est à la campagne et que sans voiture il n'a plus aucune possibilité de déplacement ?

Autant de cas particulier qui font l'on doit avoir un avis assez malléable avant de se positionner.

A titre perso, je pense qu'il faudrait instaurer un Autolib des campagnes avec des voitures simples et peu onéreuses en location subventionnée à la journée. Il faudrait juste être titulaire du permis.

Et pour les contrôle s je prendrais bien tous les produits de levier pour faire du contrôle LAPI à 100%. Plus de vol de voiture, plus de distance de sécurité pas respecté, ...
avatar
verhaeghe

Messages : 1317
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 44
Localisation : 78960

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par Léonard le Dim 29 Juil 2018 - 15:18

@fabien333 a écrit:Cependant pour les statistiques je suis preneur de ta source d'information.

En fait, en y repensant, on est peut-être face à un cercle vicieux. Les jeunes ont plus d'accidents que la moyenne. En cause, leur inexpérience, mais aussi le fait qu'ils sont plus enclins à des comportements à risque. Comme ils ont plus d'accidents, ils payent plus chères les assurances. On trouve des gens qui doivent payer de 70 à 100 euros par mois, alors qu'ils gagnent peu. Enfin, il y en a qui ne payent pas d'assurance, mais qui roulent en grosse voiture ou qui portent des habits de marque... Bon, passons. Comme ils trouvent qu'ils payent trop cher, ils roulent sans assurance pensant pouvoir économiser quelques euros à bon compte. Mais, ils sont jeunes, donc ils ont plus d'accidents et, en plus, comme les forces de l'ordre savent qu'ils ont plus de comportements à risques, ils les contrôlent plus. D'où les délits de fuite et la mortalité qui va avec ...

Pour casser ce cercle vicieux, il y a la méthode forte : verbaliser et intercepter tous ceux qui roulent sans assurance. Mais, vu que l'on manque de gendarmes ... On va à l'échec. Mais, on risque, peut-être d'endiguer un peu le phénomène. Il y a une autre solution, digne du parti socialiste, je préfère le dire tout de suite : prendre de l'argent du FGAO pour diminuer les cotisations d'assurance des jeunes conducteurs. En contrepartie, ils signent un engagement à ne pas provoquer de délit de fuite. S'ils fuient, on fait comme s'ils n'étaient pas assurés. Comme ils payent moins, ils s'assurent. Avec un peu de chance, comme ils sont assurés, ils font plus attention, et le nombre d'accidents diminue. Plus de délits de fuite, et la cotisation de tous à la FGAO diminue ...

Léonard

Messages : 5931
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 59
Localisation : Colmar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par sas13 le Dim 29 Juil 2018 - 15:58

Reponse point par point aux exemples cités par verhaeghe: si ma femme est enceinte et que je n’ai pas de voiture (ou pas assurée), soit j’appelle les pompiers, ou je cours chez le voisin, meme s’il faut le reveiller. Un accouchement c’est previsible, on anticipe. Les fausses plaques ne suffiraient pas puisque l’interdiction serait liée au véhicule. La femme divorcée qui conduisait, mais qui se retrouve avec une surprime? Ca c’est une aberration du code des assurances, qu’on pourrait corriger par la loi, et le chomeur à la campagne pourrait utiser des moyens peu couteux pour se deplacer , le departement du gard (j’imagine qu’il y en a beaucoup d’autres) a mis en place des bus à 1,5€, et moitié prix pour les chomeurs. Il y a aussi le velo, blablacar, les amis ou voisins compréhensifs. Et de nombreuses villes ont les transports gratuits pour eux. Donc se défiler en disant qu’il faudrait une certaine tolérance, c’est laisser le problème se développer. Le mieux est de trouver une solution sociale à ce phénomène.
Une dernière remarque, pouvez vous louer un appartement sans presenter une attestation d’assurance au proprietaire? Pourtant c’est vital aussi de se loger, bien plus que d’avoir une voiture il me semble. Alors on va me répondre que c’est pour ca qu’il y a de plus en plus de sdf, c’est un fait, mais est ce la faute du propriétaire ? Vous louriez chez vous sans assurance?

sas13

Messages : 911
Date d'inscription : 16/04/2012
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par PAXKAL64 le Dim 29 Juil 2018 - 16:20

Pour vous donner un point de vue de juriste et non de prévention ou d'égalité devant le niveaux des primes d'assurances
ou de niveau de vie .....etc
Pour moi la nouvelle loi sera un bien pourquoi?
Quelqu'un qui est victime plus ou moins forte d'un accident avec quelqu'un qui n'est pas assuré représente un préjudice pour tous.

1) Pas de victimes graves que de la tôle froissée pas de problème pour le non assuré qui va s'en tirée "les cuisses propres" avec amende,peut-être prison avec sursit(récidive et de défaut de permis) et galère pour celui qui n'est pas en tord pour se faire rembourser éventuellement des dégâts causés par son assurance.

2)Plus grave =mort d'hommes pire invalidité sévère alors celui qui est non assuré sera obligé de payer toute sa vie
  sa victime outre le fait de se mettre dans un situation de vie intenable éventuellement.

Comme pour tout, si les gens ne sont pas raisonnables et bien il faut les tenir et effectivement au détriment
de ceux qui font les choses correctement.
Cela coûtera en fin de parcours moins cher en assurance pour tout le monde si le fonds obligatoire de substitution disparait
et ceci avec contrôle obligatoire de l'état
au niveau de la part de prime prise sur les assurances pour le fond d'indemnisation des victimes.
avatar
PAXKAL64

Messages : 1059
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 64
Localisation : Côte basque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par verhaeghe le Dim 29 Juil 2018 - 17:38

Pleins de bonnes idées, il est chouette ce forum !
1. On pourrait donc trouver une assurance d'état "mutualiste" qui ne surprime pas trop les jeunes conducteurs.
2. Les contrôles sont une bonne chose et les rendre automatique aidera à la sécurité de tous mais il ne faut pas arrêter les contrôles physiques

Finalement le gouvernement n'a pas tout misé sur la réduction de vitesse pour réduire la moralité mais aussi sur un renforcement des contrôles et je trouve ça plutôt bien.

avatar
verhaeghe

Messages : 1317
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 44
Localisation : 78960

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par fabien333 le Dim 29 Juil 2018 - 21:11

Je m'étais arrêté aux propos de sas13 sans avoir lu l'article. Et il n'a rien à voir, il n'est pas question de bloquer le véhicule ou je ne sais quoi d'autre. Les mesures de l'article sont tout à fait équilibré et vont dans le bon sens.

fabien333

Messages : 1987
Date d'inscription : 27/08/2015
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par sas13 le Dim 29 Juil 2018 - 21:52

Fabien333, tu devrais lire correctement tout le fil de la discution, il n’a jamais été dit que c’ etait dit dans les propositions du gouvernement de bloquer les vehicules (chose par ailleurs impossible sur une grande partie du parc) mais on a dit que, puisque Renault bloquait les Zoé qui ne payaient pas la location, on pourrait (pourrait c’est du conditionnel) faire pareil pour ceux qui ne sont pas assurés. Mais entre les empêcher de partir, ou les arrêter avec confiscation du véhicule, quelle est la différence ? Il aura pu rouler un peu avant, et donc peut etre provoquer un accident. C’est mieux? Mais il va espérer echapper aux contrôles, donc le faire quand même.

sas13

Messages : 911
Date d'inscription : 16/04/2012
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par Mario le Dim 29 Juil 2018 - 22:56

@Léonard a écrit:Dans la nuit de jeudi à vendredi, le 20/07/2018, un jeune automobiliste, qui conduisait sans assurance et qui apparemment avait consommé des substances illicites à voulu fuir un contrôle de police. Il accéléré, fortement, il a évité une voiture qui venait en face, et en a percutée une autre l'envoyant valser à environ 50m (la voiture en question fonçait à 120 km/h à ce moment là, en ville), tuant sur le coup un jeune de 32 ans père de famille ...

Je ne sais pas, je lis certaines des interventions plus haut. Vous savez, certains d'entre vous pourraient être ce jeune père de famille de 32 ans qui passait par là et qui n'avait rien fait de spécial...

Les statistiques montrent que les gens qui roulent sans assurance sont plus impliqués dans des accidents que la moyenne des conducteurs ... Vous en tirez les conclusions que vous voulez. Moi, j'ai une pensée pour ce gars qui s'est trouvé au moment endroit au moment moment

Mulhouse: Collision mortelle entre deux voitures, le conducteur en garde à vue
Raisonnement absurde.
Si c'etait: Un jeune automobiliste, qui conduisait sans assurance en étant assuré et qui apparemment avait consommé des substances illicites à voulu fuir un contrôle de police. Il accéléré, fortement, il a évité une voiture qui venait en face, et en a percutée une autre l'envoyant valser à environ 50m (la voiture en question fonçait à 120 km/h à ce moment là, en ville), tuant sur le coup un jeune de 32 ans père de famille ...
Devrait-on en conclure que tout ça est arrivé parce qu'il était assuré?
Ce qui a tué ce n'est pas qu'il conduisait sans assurance, mais bien sous l'emprise de substance illicite, alcool, drogue...
On peut trouver des tas d'exemples ou des types parfaitement assurés conduisent en état ébriété ou autres, font des délits de fuite en provocant des accidents etc... ce n'est pas pour autant qu'il y a cause à effet.
Après je veux bien qu'on me montre les stats qui montre que les non-assurés provoquent plus d'accidents que les autres, ce qui ne veut pas dire qu'il y a là aussi cause à effet, c'est même peut être l'inverse ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas assuré qu'ils provoquent des accidents, mais parce qu'ils ont des accidents qu'ils ne s'assurent plus.
Après ne vous méprenez pas, je ne suis pas en train d'excuser ou défendre ceux qui roulent sans assurance. Je trouve ça parfaitement stupide et condamnable.
Ce que je dénonce c'est l'amalgame un peu rapide qui est fait comme si le fait d'être assuré était une protection contre les accidents, alors que ce n'est qu'une protection contre leurs effets. On peut rouler sans assurance et être prudent, et rouler en étant assuré tout étant un vrai danger.

avatar
Mario

Messages : 2522
Date d'inscription : 28/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par Mario le Dim 29 Juil 2018 - 23:08

@Léonard a écrit:

Au fait, si tu as bien lu, en 2016, 1,6 % de ta cotisation d'assurance automobile et responsabilité civile, est allée sur le fond de la FGAO. DOnc, nous payons tous pour ceux qui roulent sans assurance ...

Selon diverses évaluations, les gens qui roulent sans assurance représenteraient environ 1 à 2 % des conducteurs, mais ils causent 6% des accidents ... et une forte proportion des délits de fuite...
Les types seraient assuré tu payerais quand même ces 1,6%, la seule différence, c'est que ça serait reversé aux victimes par les assurances au lieu de l'être par FGAO.
avatar
Mario

Messages : 2522
Date d'inscription : 28/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par Léonard le Lun 30 Juil 2018 - 14:53

@Mario a écrit:
@Léonard a écrit:

Au fait, si tu as bien lu, en 2016, 1,6 % de ta cotisation d'assurance automobile et responsabilité civile, est allée sur le fond de la FGAO. Donc, nous payons tous pour ceux qui roulent sans assurance ...

Selon diverses évaluations, les gens qui roulent sans assurance représenteraient environ 1 à 2 % des conducteurs, mais ils causent 6% des accidents ... et une forte proportion des délits de fuite...
Les types seraient assuré tu payerais quand même ces 1,6%, la seule différence, c'est que ça serait reversé aux victimes par les assurances au lieu de l'être par FGAO.  

Pas sûr ... En fait, l'on voit que ceux qui roulent sans assurance ont une certaine tendance à réagir en fuyant les contrôles de police. Or, ils le font parce qu'ils savent qu'ils sont en écart par rapport aux lois. Lors de ces délits de fuite, ils mettent, leurs vies et celles de leurs passagers en danger, ils mettent la vie des policiers en danger (et il y a un CRS de 32 ans qui est décédé dimanche en laissant une veuve et un orphelin) et ils mettent en danger la vie de citoyens, comme toi et moi qui passaient là par hasard.

S'ils sont assurés, ils n'auront plus de raisons de fuir, et çà limitera les victimes collatérales, donc cela diminuera les primes d'assurances. Depuis quelques années, les délits de fuite sont en nette augmentation, et pour un Redoine Faïd, il y a combien de jeunes qui fuient simplement parce qu'ils n'ont pas d'assurance. Si j'en juge d'après ce qui s'est passé les 15 derniers jours (en fait depuis que je commence à suivre ce problème suite à nos discussions), on serait dans un rapport de 1 à 10. Et il est en défaveur des gens sans assurance ... Bref, si on s'arrange pour qu'il n'y ait plus de gens qui roulent sans assurance, on diminue les délits de fuite de manière très notable, et on diminue les accidents qu'ils induisent et les morts qui vont avec.

Léonard

Messages : 5931
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 59
Localisation : Colmar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par Léonard le Lun 30 Juil 2018 - 14:58

@Mario a écrit: Ce que je dénonce c'est l'amalgame un peu rapide qui est fait comme si le fait d'être assuré était une protection contre les accidents, alors que ce n'est qu'une protection contre leurs effets. On peut rouler sans assurance et être prudent, et rouler en étant assuré tout étant un vrai danger.      


Comme je l'ai dit, ce n'est pas ce que montrent les statistiques. Mais, si tu as lu toutes mes interventions, tu as vu que je met aussi en doute l'analyse rapide qui dit que personne sans assurance = plus d'accidents. En fait, il faudrait comparer classes d'ages par classe d'ages et regarder de manière fine si les gens sans assurance causent plus d'accidents que ceux du même age. Car parmi les gens qui roulent sans assurance les jeunes sont fortement sur-représentés. Or, ce sont les jeunes qui causent le plus d'accidents. Et c'est pour cela que leur assurance est plus élevée. Et c'est pour cela que je proposais une mutualisation permettant aux jeunes de se retrouver avec une cotisation d'assurance plus en rapport avec ce qu'ils gagnent. Car, ce sont eux qui ont les salaires pls plus faibles, qui ont les voitures les plus vieilles, et qui payent le plus en assurance. Tu ne trouve pas qu'ils cumulent les handicaps ?

Léonard

Messages : 5931
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 59
Localisation : Colmar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par COAXIAL le Lun 30 Juil 2018 - 15:46

Sans oublier que , sont sans assurance , les véhicule qui n'ont pas de CT validé , les conducteurs sous l'emprise de stupéfiants , alcool , conduite sans permis de conduire , et je dois oublier d'autres cas
avatar
COAXIAL

Messages : 1050
Date d'inscription : 10/09/2017
Age : 60
Localisation : saint orens de gameville 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par zadene le Lun 30 Juil 2018 - 17:09

Pas tout à fait.
Conduite sans permis = sans assurance.
Par contre, stupéfiants et alcool, l’assurance reste acquise vis-à-vis des tiers (seuls ses propres dommages ne sont pas assurés, si responsable de l’accident).
CT non valide, je ne suis pas sure que les dommages à son propre véhicule ne soient pas assurés.

zadene

Messages : 130
Date d'inscription : 04/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par Mario le Lun 30 Juil 2018 - 17:40

@Léonard a écrit:
@Mario a écrit: Ce que je dénonce c'est l'amalgame un peu rapide qui est fait comme si le fait d'être assuré était une protection contre les accidents, alors que ce n'est qu'une protection contre leurs effets. On peut rouler sans assurance et être prudent, et rouler en étant assuré tout étant un vrai danger.      


Comme je l'ai dit, ce n'est pas ce que montrent les statistiques. Mais, si tu as lu toutes mes interventions, tu as vu que je met aussi en doute l'analyse rapide qui dit que personne sans assurance = plus d'accidents. En fait, il faudrait comparer classes d'ages par classe d'ages et regarder de manière fine si les gens sans assurance causent plus d'accidents que ceux du même age. Car parmi les gens qui roulent sans assurance les jeunes sont fortement sur-représentés. Or, ce sont les jeunes qui causent le plus d'accidents. Et c'est pour cela que leur assurance est plus élevée. Et c'est pour cela que je proposais une mutualisation permettant aux jeunes de se retrouver avec une cotisation d'assurance plus en rapport avec ce qu'ils gagnent. Car, ce sont eux qui ont les salaires pls plus faibles, qui ont les voitures les plus vieilles, et qui payent le plus en assurance. Tu ne trouve pas qu'ils cumulent les handicaps ?
Tu as raisons pour les stats. Tu as aussi raison sur le 1,6% on ne le paierait pas si tout le monde était assuré. En fait j'ais raisonné sur le volume globale des indemnités à verser qui lui ne change pas. Par contre il serait supporté par un plus grand nombre d'assuré ce qui ferait baisser la part de chacun.
Ce qui rejoint le fond de ma pensé qui est, que de toutes façons quand quelqu'un à une attitude irresponsable, dans n'importe quel domaine, c'est l'ensemble de la société qui paye pour lui.  
Par contre je pense toujours avoir raison sur le fait que vous inversez la cause et l'effet. Ce n'est pas parce que les gens ne sont pas assuré qu'ils sont irresponsable, mais parce qu'ils sont irresponsable qu'ils ne sont pas assuré... et causent plus d'accidents.
avatar
Mario

Messages : 2522
Date d'inscription : 28/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par pascal11 le Mar 31 Juil 2018 - 8:54

Tout a fait : par principe la personne responsable dans sa conduire le sera aussi dans ses démarches et sera assuré.

pascal11

Messages : 3188
Date d'inscription : 30/10/2014
Age : 43
Localisation : Carcassonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par sas13 le Mar 31 Juil 2018 - 11:26

On est bien d'accord, ce sont des irresponsables, mais on en revient à la question de départ, que doit faire une société responsable pour empêcher que des irresponsables nuisent au reste de la population, et parfois de manière dramatique. Laisser faire?, comme le laissent entendre certains? En se disant qu'après tout il y a des gens dans une situation bien pire et que ce sera la faute à pas de chance si on est la victime?
C'est vrai que c'est les jeunes les plus menacés, avec des couts de véhicule et d'entretien très prohibitifs. Mais les jeunes n'en veulent 'il pas trop? quand j'étais en activité, il y a deux ans, j'avais un étudiant qui venait en cours avec une audi A6, quand moi j'allais en cours à son âge dans une vieille deuche, que j'avais payée par mes jobs d'été...
Baser les tarifs d'assurance sur un principe de solidarité entre génération ne marchera pas longtemps. Les jeunes qui viennent de passer leur permis devrait avoir une assurance au tarif des séniors (même si potentiellement ils sont plus exposés), mais s'ils ont des accidents à répétition, que doit on faire? Augmenter fortement la prime, et on va en avoir qui laisseront tomber. Maintenir la prime à un taux bas? en faisant payer les séniors? (qui ont été jeunes aussi!) la le risque c'est qu'ils ne changent pas leur comportement en se sentant protégés.... Dur dur de faire juste et éducatif.

j'ai évoqué une possibilité que permettrait la technologie embarquée dans les futures voitures, ne pas autoriser le démarrage d'une voiture qui ne serait pas assurée, comme le fait Renault si vous ne payez pas le loyer batterie (je crois qu'ils bloquent la recharge, ce qui, au final, conduit au même résultat). Mais c'est inapplicable avant une probable généralisation des voitures connectées et avec des cas particuliers pénalisants.
La solution envisagée, c'est de renforcer les contrôles visuels ou automatiques pour verbaliser. C'est une bonne chose, mais certains continueront à passer au travers des mailles du filet un certain temps, jusq'à un nouveau drame.


Dernière édition par sas13 le Mar 31 Juil 2018 - 14:43, édité 2 fois

sas13

Messages : 911
Date d'inscription : 16/04/2012
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par Mario le Mar 31 Juil 2018 - 13:13

Il ne me semble pas avoir lu ici, que certains suggèrent de laisser faire. Ou alors j'ai mal lu.

Pour le reste je pense qu'il doit y avoir moyen de recouper les fichiers des assurances avec ceux des immatriculations, et donc de détecter assez facilement les véhicules non assurés.
avatar
Mario

Messages : 2522
Date d'inscription : 28/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par Léonard le Mar 31 Juil 2018 - 14:15

@Mario a écrit:Il ne me semble pas avoir lu ici, que certains suggèrent de laisser faire. Ou alors j'ai mal lu

Disons que certains semblent être opposés à toutes les solutions proposées et comme ils ne proposent aucunes alternatives ... on se demande ce qu'ils peuvent bien vouloir

Léonard

Messages : 5931
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 59
Localisation : Colmar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par sas13 le Mar 31 Juil 2018 - 14:53

@Mario a écrit:

Pour le reste je pense qu'il doit y avoir moyen de recouper les fichiers des assurances avec ceux des immatriculations, et donc de détecter assez facilement les véhicules non assurés.  

Voilà une solution applicable tout de suite. On pourrait obliger les assurances à déclarer les numéros d'immatriculation des voitures assurées à la préfecture. On aurait bien, par recoupement, avec un petit logiciel informatique, la liste des voitures non-assurées, et il suffirait de les contacter pour demander des explications.

Car certains croient qu'une voiture qui ne roule pas et reste dans le garage n'a pas besoin d'être assurée, ce qui est faux. Il y a quelques exceptions (voiture de collection qui ne peut pas rouler et qu'on retape, grosse avarie moteur avec extraction de celui ci-pour réparations), mais sinon une voiture qui ne roule pas (on part 6 mois à l'étranger par ex) doit être assurée (on peut imaginer qu'un voleur s'en empare et soit impliqué dans des accidents)

sas13

Messages : 911
Date d'inscription : 16/04/2012
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par JefRusel le Mar 31 Juil 2018 - 17:15

En Allemagne, pour faire immatriculer sa voiture et obtenir les plaques d'immatriculation on doit fournir un document comme quoi la voiture est assurée. Il est néanmoins possible par la suite de ne plus payer son assurance et de ne plus être assuré ... Aucun système n'est infaillible.

JefRusel

Messages : 187
Date d'inscription : 06/10/2017
Age : 67
Localisation : METZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par RD150 le Mar 31 Juil 2018 - 17:45

En France, pour faire immatriculer son cyclomoteur (vieux peugeot 105 remis en état) et obtenir les plaques d'immatriculation on doit fournir un document comme quoi il est assuré, mais pour pouvoir l'assurer il faut fournir une preuve qu'il est immatriculé Rolling Eyes clown  .
Je ne plaisante pas, c'est du vécu, j'ai réussi à m'en sortir en me fâchant devant le (pauvre) conseiller au bureau d'assurance, lequel m'a délivré une assurance provisoire... Et j'ai dû à nouveau me fâcher lorsqu'il a fallu résilier, parce qu'il fallait apporter une preuve de cession/destruction (ni l'un ni l'autre, il n'est simplement plus, actuellement, en état de rouler).
Donc j'ai du mal à comprendre comment certain peuvent rouler sans ? A moins que de ne pas faire le changement de carte grise scratch
avatar
RD150

Messages : 1918
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 60
Localisation : Vosges

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par zadene le Mar 31 Juil 2018 - 18:20

@RD150 a écrit:...
Donc j'ai du mal à comprendre comment certain peuvent rouler sans ? A moins que de ne pas faire le changement de carte grise scratch
Il suffit de résilier à la date anniversaire. Ou se faire résilier (non paiement...). Ou ne pas l'assurer lors de l'achat.


Dernière édition par zadene le Mar 31 Juil 2018 - 18:21, édité 1 fois

zadene

Messages : 130
Date d'inscription : 04/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par jch le Mar 31 Juil 2018 - 18:20

tu fais un faux certificat de cession que tu remets à ton assureur, tout simplement.

_________________
Vendue: zoe intens 84.000 km, livrée le 22/07/2013. 1ère MEC : 02/05/2013. DIAC: 25.000km/an.
zoe intens ZE40, livrée le 01/06/17. forfait DIAC >=20.000km

jch
Modérateur

Messages : 3930
Date d'inscription : 16/03/2013
Age : 47
Localisation : sud Grenoble (la mure)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouler sans assurance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum