Le particulier - Et si je passais à la voiture électrique ?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Le particulier - Et si je passais à la voiture électrique ?

Message par amiral_sub le Mer 27 Juin 2018 - 16:08

Quelques inexactitudes, comme souvent, sur la charge, le chauffage ou la clim, et bien sur sur "la rentabilité", mais c'est un article plutot bien écrit

Elles ne sont frappées d’aucune restriction de circulation, possèdent une autonomie enfin correcte, bénéficient d’aides à l’achat généreuses et leur plein coûte moins de 3 € ! Autant de raisons pour repenser sa conduite.

Après des décennies d’hégémonie, le diesel est désormais tombé en disgrâce, aidé en cela par le scandale du dieselgate et les interdictions de circulation qui fleurissent un peu partout dans les grandes villes. Celles-ci sont, en effet, de plus en plus nombreuses à définir des zones de circulation restreinte (ZCR), où seuls les véhicules les plus vertueux (électriques ou hybrides) sont autorisés à rouler. Les déclarations de Nicolas Hulot, ministre de la Transition énergétique et solidaire, promettant la fin de la commercialisation des voitures à essence et au diesel pour 2040, et d’Anne Hidalgo, la maire de Paris, voulant bouter le diesel hors de la capitale d’ici à 2024 et l’essence avant 2030, n’incitent plus à investir dans une voiture traditionnelle.
Des prix en décélération

Un récent sondage de l’institut Harris Interactive apporte un éclairage inédit: pour la première fois, les personnes interrogées placent le moteur électrique (48 %) devant le moteur diesel (41 %) dans leurs intentions d’achat d’un prochain véhicule. Mais le prix reste encore un frein. Bonne nouvelle, rouler en électrique coûte de moins en moins cher. La Renault Zoé d’entrée de gamme se négocie désormais à 17 300 € (bonus déduit et location de batterie en sus à partir de 39 €/mois), ce qui explique son succès commercial. De plus, les consommateurs ont enfin davantage de choix, presque toutes les catégories de voitures disposent aujourd’hui d’une solution électrique. Si vous convoitez une petite citadine, à vous les Smart Fortwo et Forfour ou la Volkswagen e-Up! À peine plus volumineuses mais plus polyvalentes, visez les Renault Zoé et BMW i3. Parmi les compactes, l’offre est plus large encore avec la Nissan Leaf, la VW e-Golf et la Hyundai Ioniq. Le Kia Soul est l’alternative électrique aux SUV polluants. Il existe même un véhicule électrique dans la famille des cabriolets, la Citroën e-Méhari, dont la dernière version est sortie cette année. Enfin, les Tesla combleront les amateurs de berlines haut de gamme.
Une autonomie enfin décente

Au-delà du prix, la crainte de la panne de batterie continue à ralentir les potentiels acquéreurs. Pourtant, les progrès sont flagrants. Ainsi, la nouvelle Renault Zoé revendique-telle 400 km d’autonomie (contre 240 pour la précédente génération), selon le cycle d’essai européen New European Driving Cycle (NEDC) qui sert, pour cette année encore, de référence d’homologation. Dans la vraie vie, généralement plus contraignante que le protocole d’essai en laboratoire, nos roulages multiples montrent un rayon d’action bien réel de 300 km, sans avoir à craindre de tomber en panne. Pour tous les autres modèles de véhicules «zéro émission», l’autonomie progresse également, avec un rayon d’action de 250 à 300 km entre deux recharges.
[blahblahblah]

Une recharge facile et rapide

On sait que 77 % des Français parcourent moins de 100 km par jour. Une voiture électrique est donc parfaitement adaptée à ces trajets. D’autant que le temps de recharge de l’auto entre deux utilisations ne pose aucun problème. D’ailleurs, 95 % des utilisateurs de voiture électrique se contentent d’une banale prise de courant domestique (équipée d’un fusible de 16 ampères). Trois heures de charge suffisent à récupérer 50 km d’autonomie sur un modèle courant comme les Renault Zoé, BMW i3 ou Nissan Leaf. Lorsque la batterie est presque vide, le plein total s’effectue en 10 heures. Si cette durée vous paraît trop longue, sachez que les constructeurs commercialisent des bornes de recharge rapides baptisées Wallbox
[blahblahblah]
. Dans les parkings publics, recharger est de plus en plus simple. À Paris, Bordeaux, Strasbourg ou Lyon, la carte «Véhicule électrique» ou la vignette Crit’Air verte (réservée aux véhicules électriques ou à hydrogène) donnent même la possibilité de stationner gratuitement sur les emplacements de voirie payants.
[blahblahblah]
Sur les aires d’autoroute et dans les grandes agglomérations, vous pourrez aussi vous brancher sur des bornes de recharge rapide. Votre auto y récupérera 4 km d’autonomie par minute de recharge, soit 120 km en 30 minutes et un plein complet en 1 heure. De quoi vous ravitailler le temps d’une pause casse-croûte sur l’autoroute, par exemple, mais pour 0,10 à 0,20 €/mn tout de même, ce qui met le plein d’une Zoé à 15 € environ pour 1 heure 30 de branchement. Quant aux parkings de la grande distribution (Leclerc, Lidl, Ikea…), ils proposent des bornes de recharge en libre accès.
[blahblahblah]
Le plein À 3 € maxi et peu d’entretien

Alors qu’une voiture à essence engloutit en moyenne 9,40 € de carburant tous les 100 km et un diesel 5,60 €, un modèle 100 % électrique se contente de 1,40 à 3 €/100 km d’électricité en fonction de sa puissance. Et l’écart va se creuser, le prix des carburants continuant de flamber à la pompe. Le litre de gazole a déjà augmenté de 36 cts d’euro sur les 2 dernières années, celui de sans-plomb 95 de plus de 20 cts d’euro. L’avantage de l’électrique peut être encore supérieur si vous optez pour l’offre d’abonnement domestique Elec’Car d’Engie, avec 50 % de remise sur le prix du kWh pendant les heures creuses.
Un autre atout de poids, la motorisation électrique ne réclame aucun entretien, à l’exception des pneus, freins et amortisseurs. Pas de coûteuse courroie de distribution, ni même de vidange ou d’embrayage à remplacer. De quoi réduire les coûts d’utilisation. À bord, vous profiterez aussi de l’incroyable silence de fonctionnement. Une absence de bruit qui incite d’ailleurs à utiliser, en ville, les simulateurs de bruit embarqués afin d’alerter les piétons de votre présence. Chez Nissan, un bruitage de cheval au galop attire toujours la sympathie des badauds.
Un marchÉ en plein essor

Avec 5,2 % de part de marché (contre 47,67 % à l’essence et 47,13 % au diesel), le marché de l’électrique reste embryonnaire. Mais il s’affiche en forte progression: sur un an, 24 910 véhicules électriques particuliers ont été vendus en France (+ 15 %), selon l’Association des constructeurs européens d’automobiles. Et la bataille fait rage chez les constructeurs. En 2017, la Renault Zoé représentait 61 % des véhicules électriques vendus en France. Peu à peu les autres marques accélèrent l’électrification de leurs gammes. Chez Volvo, l’ensemble des modèles seront hybrides ou électriques dès 2019. Peugeot vient d’annoncer la disponibilité d’un modèle électrique par catégorie (citadine, berline, etc.) d’ici à 2025. Et la tendance est identique, chez tous les constructeurs.
Préférez la location à l’achat

Malgré le maintien d’un bonus écologique de 6 000 €, l’achat comptant d’une auto électrique n’est pas encore rentable (voir notre simulation p. 67). Même si l’on ajoute la prime à la conversion de 2 500 €, en cas de mise à la casse d’une voiture à essence antérieure à 1997 ou au diesel antérieure à 2001, et un certificat d’immatriculation gratuit (2,76 € de frais de fabrication et d’expédition) ou à moitié prix dans la majorité des départements. Selon une étude du Bureau européen des unions de consommateurs (Beuc), il faudra attendre 2024 pour que son prix de revient kilométrique rejoigne celui d’une voiture à essence. Ce qui explique pourquoi 80 % des ventes de véhicules électriques sont conclues en location. Celle-ci, qu’elle soit de longue durée (LLD) ou avec option d’achat (LOA), permet d’éviter la très forte décote de ces modèles écologiques. Au terme de 4 ans, une électrique aura perdu 70 % de sa valeur, contre 50 % pour un modèle thermique, en moyenne. Chaque marque permet d’adapter le loyer mensuel à votre budget. Chez Renault, depuis le 5 juin, l’offre de location de la Zoé démarre à 99 €/mois sur 37 mois, location de batterie en plus au tarif promotionnel de 39 €/mois (soit 138 €/mois avec le 1er loyer majoré de 2 000 €). Nissan propose sa Leaf à partir de 249 €/mois sur 37 mois dont un 1er loyer majoré de 2 000 €. Et pour les longs périples encore infaisables pour la Leaf, l’offre inclut 4 semaines de location chez Hertz. La Smart Fortwo Electric Drive est, quant à elle, à 179 €/mois sur 37 mois (1er loyer de 950 €). Des offres comparables existent pour la BMW i3 (320 €/mois sur 36 mois), les VW e-Up (189 €/mois sur 37 mois, 1er loyer de 2 830 €) et e-Golf (369 €/mois sur 37 mois, 1er loyer de 3 660 €). Dorénavant, vous êtes au courant!
[b]
[blahblahblah]


Dernière édition par amiral_sub le Mer 27 Juin 2018 - 17:08, édité 1 fois
avatar
amiral_sub

Messages : 1367
Date d'inscription : 20/03/2017
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le particulier - Et si je passais à la voiture électrique ?

Message par seb.maccagnoni le Mer 27 Juin 2018 - 16:35

Attention au droit d'auteur... Une telle citation en entier est interdite.
De plus, il est possible que le texte soit plus facile à lire sur son site d'origine.

Ce serait mieux de donner un lien et un éventuel commentaire...

seb.maccagnoni

Messages : 3638
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 36
Localisation : Colmar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.maccagnoni.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le particulier - Et si je passais à la voiture électrique ?

Message par seb.maccagnoni le Mer 27 Juin 2018 - 16:40

Voici le lien vers l'article en entier ; enfin, si on est abonné, car c'est un article payant.
http://leparticulier.lefigaro.fr/jcms/p1_1721207/et-si-je-passais-a-la-voiture-electrique

Ça participe à mettre les journalistes sur la paille, ça, amiral_sub...

seb.maccagnoni

Messages : 3638
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 36
Localisation : Colmar

Voir le profil de l'utilisateur https://www.maccagnoni.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le particulier - Et si je passais à la voiture électrique ?

Message par amiral_sub le Mer 27 Juin 2018 - 17:11

Les journalistes souffrent, vous avez raison j'ai épuré pour laisser les grandes idées
je note que les Français disent vouloir des VE alors que les ventes stagnent à 1.1% du marché (et pas 5% comme écrit dans l'article)
avatar
amiral_sub

Messages : 1367
Date d'inscription : 20/03/2017
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le particulier - Et si je passais à la voiture électrique ?

Message par Zizoe le Mer 27 Juin 2018 - 17:17

D'après un sondage effectué par Lidl en 2016 :
Il en ressort que 54% des Français n'ont jamais goûté de caviar. Et, surtout, que 43% d'entre eux le feraient si ce mets d'exception était plus abordable.

Zizoe

Messages : 1504
Date d'inscription : 17/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le particulier - Et si je passais à la voiture électrique ?

Message par cece74 le Mer 27 Juin 2018 - 19:00

Les "5,2 % de part de marché" pour "le marché de l’électrique" doivent correspondre aux VE + hybrides (y compris non rechargeables)

cece74

Messages : 1941
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 44
Localisation : Haute Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le particulier - Et si je passais à la voiture électrique ?

Message par Pierrecolo le Jeu 28 Juin 2018 - 15:54

Vue les progrès des batteries et j’espère que certains fabricants assureront une reprise intéressante sur des modèles dont les batteries fatiguent vite. Et viens surtout d’une mauvaise recharge par le propriétaire !. Peut-être dû justement au location de batteries ?.
Solution :
Avec un mouchard, cela serai facile d’avertir qu’il faut la charger à fond et si non utilisée pendant plusieurs semaines : là vider un peu....
Donc vive la voiture électrique avec des charges solaires ou avec un abonnement chez Enercoop.

Pierrecolo

Messages : 86
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le particulier - Et si je passais à la voiture électrique ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum