Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Page 1 sur 33 1, 2, 3 ... 17 ... 33  Suivant

Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par verhaeghe le Lun 26 Mar 2018 - 15:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Bernard Julien a écrit:
Quantative easing", Tesla, Elon Musk, sa rémunération : la fin d'un cycle ?

La chronique de Bernard Jullien, Maître de Conférence à l'Université de Bordeaux et conseiller scientifique de la Chaire de Management des Réseaux du Groupe Essca.

Elon Musk semble déterminé à accélérer encore en 2018 son entreprise d’occupation de la scène médiatique. Il a ainsi fait voter par son actionnariat durant la semaine écoulée un programme de rémunération qui, dans le cas où les objectifs de valorisation de l’entreprise seraient tenus, pourrait lui rapporter jusqu’à 78 milliards de dollars. Les dits objectifs prévoient que la capitalisation boursière de l'entreprise grimpe de 60 milliards actuellement jusqu'à 650 milliards de dollars d'ici 2028. Ces objectifs concernant les performances de l'entreprise sont définis assez précisément puisque la capitalisation boursière est censée atteindre progressivement douze seuils : 100 milliards de dollars dans un premier temps puis 50 milliards de dollars supplémentaires à chaque fois pour atteindre les 650 milliards attendus. A chaque palier atteint, Elon Musk recevrait 1% des actions totales actuelles de l'entreprise (1). Ceci devrait garantir aux actionnaires que Elon Musk ait les mêmes intérêts qu’eux et reste à la barre du navire pour les atteindre.
Comme le fait remarquer, Matt Levine, éditorialiste pour Bloomberg, en se demandant "à quoi ressemble la fonction d’utilité de Elon Musk ?" (2), ce "package" de rémunération est presque risible car il ne sert à rien : comme fondateur, Musk détient déjà 20% des actions et si, comme dans le rêve des actionnaires, la capitalisation était multiplié par 10 en 10 ans, il aurait déjà gagné 130 milliards de dollars sans son package. Le package ne rajoute "que" 50 milliards et on ne voit guère pourquoi Elon Musk se sentirait particulièrement motivé par cette somme supplémentaire. Comme le fait encore remarquer l’éditorialiste, il eut été plus convaincant sans doute "de lui promettre de l’envoyer sur Mars, de l’en ramener ou de le rendre immortel".
De fait, l’annonce donne l’impression que les investisseurs cherchent à contrôler l’incontrôlable et à l’obliger soit à réaliser enfin les promesses qu’il a accumulées au fil des ans soit à continuer de raconter une fois par mois une nouvelle histoire qui maintienne debout la pyramide d’hypothèses audacieuses qui permettent à suffisamment d’investisseurs de croire que tout cela finira par marcher. De ce point de vue, le retour synchronisé sur la base de lancement de deux boosters latéraux de la fusée Falcon Heavy de Space X le 6 février (même si un troisième a été détruit) est intervenu à point nommé et a permis de marquer des points.
Le lendemain en effet, Tesla annonçait que ses pertes sur le dernier trimestre 2017 avaient atteint 675,4 millions de dollars (contre 121 pour le même trimestre en 2016) et qu’elles se chiffraient pour l’ensemble de l’année à presque 2 milliards. Pour un peu plus de 100 000 voitures (Model S et X) vendues, ceci correspond à une perte par véhicule de 20 000 dollars. Quant au fameux Model 3 attendu par 500 000 clients qui se sont positionnés sur la liste d’attente, sa fabrication a été lancée en juillet mais l’usine n’est parvenue à en produire que 2 425 exemplaires sur les trois derniers mois de 2017 : le débat qui depuis 5 ans oppose les croyants – qui pensent que Musk "est le Thomas Edison de notre temps" (3) - et les non croyants – qui pensent que Tesla n’est ni ne peut devenir un constructeur automobile (4) – tourne à l’avantage des seconds.
Sur ce terrain automobile, Tesla est attaqué d’abord sur sa capacité à faire tourner correctement une usine qui produirait en masse des véhicules dont les niveaux de qualité seraient satisfaisants sans perdre d’argent. Le début 2018 ne rassure guère de ce point de vue puisque Tesla n’aurai produit que 7 000 voitures depuis le début de l’année et peinerait à atteindre 1 000 véhicules hebdomadaires là où l’objectif est de 2 500 unités pour le début de l’année puis de 5 000 à partir de fin juin (5). En outre, les problèmes de qualité déjà signalés sur les S et X ne seraient pas résolus et, selon certains (6), il faudrait retoucher 90% des véhicules sorties des chaines (contre 10% chez Toyota). Comme sur les autres chapitres, ceci n’empêche pas les croyants d’adhérer au story telling du gourou et un récent article de Forbes titrait : "Tesla, sa vraie révolution, c’est son mode de production" (7). Le journaliste, séduit, s’enthousiasme en ces termes :
"Il ne veut pas seulement que les robots assistent les humains, mais il veut entièrement remplacer ces derniers. Elon Musk appelle son entreprise le ‘cuirassé alien’ car c’est une révolution qui a de nombreuses implications. Sans parler de sociologie, cette révolution consiste à éliminer l’activité humaine des chaînes de production. Les coûts seraient alors drastiquement réduits et la cadence pourrait accélérer car les robots n’ont pas besoin de pauses et ils ne se syndicalisent pas. Et surtout, ils peuvent suivre des cadences de production bien plus élevées que les humains."
Il suffit effectivement d’y croire pour considérer que là est l’avenir et que les 400 employés licenciés dans des conditions peu claires comme les protestations syndicales (Cool sont un épiphénomène qui ne fait que donner raison au visionnaire …
Comme l’écrit le blogger Cosmo spécialiste du véhicule autonome, on savait que "les constructeurs automobiles ne sont pas que de vieilles entreprises qui ont peur du progrès, elles-ont aussi développé un savoir faire et des réseaux de fournisseurs qui tous participent au succès de la production" (9). Ce qui est plus problématique pour E. Musk est que sur les deux terrains d’innovation sur lesquels il s’est positionné, il est également largement contesté.
D’abord, en matière de véhicule électrique, la concurrence s’intensifie très rapidement sur tous les niveaux de gamme et, pour peu que l’on puisse s’alimenter en batteries, il n’est pas certains que les barrières à l’entrée et/ou l’avantage des pionniers soient très considérables : face aux modèles S ou X, l’offre s’étoffe très rapidement et, concernant le modèle 3, la concurrence sera dans les 2 à 3 ans beaucoup plus intense encore. Ensuite, les spécialistes nourrissent de très sérieux doutes sur la soutenabilité des optons prises en matière de développement de véhicules autonomes. Steve Wozniak, pourtant propriétaire de deux Model S a ainsi déclaré au début de cette année : "J'adore mes Tesla, mais Elon Musk n'est pas forcément digne de confiance [...] De ce que je vois à droite et à gauche et de ce que je lis, Tesla n'est pas en avance en matière de pilotage autonome. Chez Waymo et Uber, ils sont en avance. Et chez les constructeurs automobiles, Audi, BMW ou Volvo sont en fait en avance sur Tesla, proposant des modèles aux technologies plus convaincantes dans ce domaine" (10).
Tout ceci conduit bien des analystes à interpréter le phénomène Tesla comme étant emblématique de la folie qui s’est emparée des marchés ces dernières années sous l’effet des politiques monétaires très "accommodantes" (le fameux "quantitative easing") qu’il a fallu mettre en œuvre pour surseoir à la crise bancaire puis à la crise des dettes publiques. Elles génèrent une abondance de liquidité ou une "bulle de crédit" telle que des entreprises aux fondamentaux plus qu’incertains parviennent à lever les fonds dont elles ont besoin pour nourrir leur croissance. Simone Wapler parlait à ce sujet en novembre du "créditisme qui nourrit les zombies" et adossait son raisonnement à deux exemples celui de Altice et celui de Tesla. Elle reprenait le titre de l’Usine Nouvelle qui indiquait que Tesla dépensait 8 000$ par minute soit 11,5 millions de dollars par jour (11) et calculait que les 1,56 milliard de dollars levés par Tesla en août seraient consommés fin janvier. Il est temps indiquait-elle de tirer "les conclusions qui s’imposent : prendre ses pertes, laisser mourir les zombies et repartir sur des bases saines" (12). Il est de plus en plus probable que les marchés finissent par donner tort aux croyants et raison aux sceptiques (13).
Bernard Jullien
(1) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(2) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(3) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(4) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(5) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(6) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je suis très intéressé par vos commentaires Wink


verhaeghe

Messages : 1946
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 45
Localisation : 78960

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par philouze33 le Lun 26 Mar 2018 - 17:17

article à charge, et grosse logorhée avec finalement un seul point déterminant : produire,  ou pas, la TM3 aux cadences nécessaires pour générer du cash flow.  
Pour l'instant, et pour l'instant seulement, il ne le fait pas. C'est pas qu'il n'y arrive pas (ce qui donnerait l'impression qu'il ne peut pas)  mais juste qu'il ne le fait pas. Et qu'on ne sait pas pourquoi en réalité. Il prend la liberté d’arrêter intégralement la chaine pour régler des trucs (qu'il dit) ou il parle de qualité - mais jamais il n'évoque (peut être à dessein) un blocage systémique.


S'il y arrive - et vu de l'extérieur rien techniquement ne s'y oppose, tous ces papiers n'auront eu aucune autre valeur que tenter le FUD boursier ou de débiner le génial Musk , par jalousie.
S'il n'y parvient pas parce qu'il dissimule une grave faille dans la production, tout le monde balancera du "on vous l'avait bien dit" alors qu'en fait, papier après papier, on constate que ça donne du "gourou" mais qu'au final niveau argument ils sont totalement à poil.

Mon pari de geek : ne jamais parier contre Musk; je pense que s'il stoppe les chaînes, s'il vire 400 gars, c'est qu'il règle et règle et règle jusqu'à ce que ça crache 2000 bagnoles avec zéro humains, et un process reproductible pour dupliquer ensuite tout ça. Possible qu'en ce moment des fournisseurs en robotique industrielle se font torturer pour promesses non tenues...  
Je pense qu'il se fout des com et des paranoïa, tant qu'il est confiant dans sa possibilité de cracher des milliers de caisses par semaines, et que ça prendra les retards que ça prendra...

philouze33

Messages : 1436
Date d'inscription : 25/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par amiral_sub le Lun 26 Mar 2018 - 17:24

oui tout à fait: la survie de tesla dépend du volume et de la rentabilité de la model 3. Elles doivent sortir de bonne qualité avec peu d'intervention humaine, comme chez les grands constructeurs automobile. Fabriquer une voiture est difficile, très difficile. Par exemple les russes n'ont jamais réussi à produire des voitures valables alors qu'ils savent fabriquer des avions, des moteurs d'avion et des fusées (qui valent ce qu'ils valent). Perso je ne me fais pas de soucis, je suis sur qu'ils y arriveront.
amiral_sub
amiral_sub

Messages : 3719
Date d'inscription : 20/03/2017
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par verhaeghe le Lun 26 Mar 2018 - 17:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:[...]
Je pense qu'il se fout des com et des paranoïa, tant qu'il est confiant dans sa possibilité de cracher des milliers de caisses par semaines, et que ça prendra les retards que ça prendra...

euh... je pense que sur ce point là tu as faux, je m'explique :
- il se fout de la com : E.Musk est au contraire celui qui soigne de très loin le plus sa com' parmi les grands patrons et qu'il fait extrêmement attention à ce qui ce dit sur la toile. Ne pas oublier que Tesla est une société qui vit grâce à ses actionnaires qui financent ses pertes (à hauteur de 20.000€ / voiture) et que ses actionnaires, c'est aussi les petits porteurs. De même la commercialisation de la model3 avec les 1.000€ de pré-commande, cela n'est possible que grâce à une excellente image à travers les masses
- il est confiant dans la capacité à cracher des milliers de caisse par semaine : Quand on est en confiance, on a pas une politique aussi brutale (virer 400 employés). Là ca ressemble plus à des l'électrochocs qu'à des mesures d'ajustement de traitement
-Ca prendra les retards que ca prendra : Là, j'ai une infos que tu ne connais pas à travers l'un des grandes actionnaires de Tesla qui est aussi actionnaire d'une start-up dont je suis ami du fondateur. Les investisseurs ont fermement demandé à E.Musk de faire un retour à la rentabilité en 2018 via la M3 qui doit générer des marges importantes. Quand le prix de la M3 a été communiqué, les investisseurs ont hurlé à l'effet d'annonce car le pricing proposé implique une marge opérationnelle très faible.

Bref, ma version de ta phrase est :
" Elon Musk est très attentif au bon démarrage industriel de la model3 pour ne pas perdre la confiance de ses investisseurs mais l'annonce d'une suppression de 400 postes laisse présager d'un chantier colossal avant d'y arriver."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je pense que la fin de l'année 2018 sera très révelatrice.

Je précise que je souhaite que Tesla réussisse car il sera un accélérateur de l'offre électrique des grands VAG/BMW/Mercedes/Renault&Nissan



verhaeghe

Messages : 1946
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 45
Localisation : 78960

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par Bigfoot le Lun 26 Mar 2018 - 20:21

Je me permets de faire un petit HS, Elon a déjà appliqué une petite révolution dans la distribution, se passer d’un gros réseau de concessions avec pléthore de vendeurs, et faire des prix tenus sans négociations.

Pour les marketeux je ne sais pas si c’est de l’omnicanal, cross canal, ou multicanal ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Bigfoot
Bigfoot

Messages : 14567
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 45
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par philouze33 le Mar 27 Mar 2018 - 9:48

je ne savais pas cette guerre entre des investisseurs et Musk, mais je le vois bien joueur : si, avec une tonne de retard et des pertes abyssales, tu peux prouver ta cadence de prod, même dans la dernière semaine de cash dispo, qui laisserait tomber l'action ?
C'est un peu comme un gars qui pourrait prouver la fusion froide, malgré un investissement infructueux pendant 10 ans, le jour ou il le prouve "tout est pardonné"

je pense qu'il a son agenda ON et son agenda OFF... bon vaut quand même mieux qu'il parvienne à les envoyer, les TM3..

philouze33

Messages : 1436
Date d'inscription : 25/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par Zizoe le Mar 27 Mar 2018 - 10:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:je ne savais pas cette guerre entre des investisseurs et Musk, mais je le vois bien joueur : si, avec une tonne de retard et des pertes abyssales, tu peux prouver ta cadence de prod, même dans la dernière semaine de cash dispo, qui laisserait tomber l'action ?
Le risque étant qu'avec un petit retard supplémentaire, la cadence de production nécessaire ne soit obtenue que deux semaines après l'épuisement du cash... donc jamais.

C'est une course contre la montre ...

Zizoe

Messages : 1504
Date d'inscription : 17/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par verhaeghe le Mar 27 Mar 2018 - 11:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est un peu comme un gars qui pourrait prouver la fusion froide,
Prouver la fusion froide c'est ce que l'on appelle un POC (Proof of Concept), c'est l'activité de start-up qui pose un brevet et faut par ce seul brevet des millions du jour au lendemain.

Dans le cas de Tesla, on est plus sur les centrales nucléaires EPR. Ca marche déjà en laboratoire, il faut réussir à le faire marcher industriellement tout en restant rentable. Au premier retard, c'est pas grave au 3 ou 4ème retard, c'est la rentabilité même qui s'envole et la confiance des investisseurs avec.

Regarde le tunnel sous la manche, le jour ou le tunnel a été mis en exploitation, les actions ne valaient plus qu'1/1000è de leur plus haut historique...




verhaeghe

Messages : 1946
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 45
Localisation : 78960

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par Ze Suisse le Mer 28 Mar 2018 - 13:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ze Suisse
Ze Suisse

Messages : 4179
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 54
Localisation : LIGNIERES

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par Zizoe le Mer 28 Mar 2018 - 13:44

Le directeur d'un fond spéculatif qui a parié contre Tesla.

Il annonce que Tesla va faire faillite en espérant entraîner une baisse du cours de l'action qui entraînera la faillite... qui lui rapportera un maximum.

Zizoe

Messages : 1504
Date d'inscription : 17/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par Ze Suisse le Mer 28 Mar 2018 - 14:00

C'est vrai, mais même pour moi qui ai toujours soutenu Tesla et Elon Musk, je dois dire que ça commence tout de même à être chaud bouillant !...
Ze Suisse
Ze Suisse

Messages : 4179
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 54
Localisation : LIGNIERES

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par Zizoe le Mer 28 Mar 2018 - 14:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est vrai, mais même pour moi qui ai toujours soutenu Tesla et Elon Musk, je dois dire que ça commence tout de même à être chaud bouillant !...
Je suis du même avis : c'est une course contre la montre, soit il lance la production des Model 3 à pleine cadence rapidement, soit il se casse la figure.

Zizoe

Messages : 1504
Date d'inscription : 17/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par Foly-vi le Mer 28 Mar 2018 - 18:47

D'une certaine façon, c'est notre locomotive. Même les plus gros anti-VE, avec qui j'ai pu discuter, hésitent à s'en prendre à cette marque. Si elle coule, on risque d'aller au bouillon aussi avec un désintérêt du public dans 'avenir.
Foly-vi
Foly-vi

Messages : 5972
Date d'inscription : 13/10/2012
Age : 53
Localisation : Villefranche-sur-mer

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par verhaeghe le Mer 28 Mar 2018 - 19:15

Ce serait vraiment triste que Tesla meurt mais le mode de gestion full communication de E.Musk et prise de risque à tous les étages a ses limites. Y a un petit quelque chose de notre Johnny national qui pour payer les impôts de l'année passée fait des shows et se ré-endette encore plus...

Tesla et la cause des VE mérite mieux qu'un numéro d'équilibriste perpétuel. On y risque tous beaucoup trop gros!

Sinon, pardonnez moi ce retour en arrière mais voici 3 interventions de nov17 qui m'avaient fait réagir:

/par sas13 le Ven 3 Nov 2017 - 18:01
En attendant, si vous croyez au projet Tesla, c'est le moment d'acheter des actions car elles plongent en ce moment suite à ces couacs de fabrication. Mais nul doute que ça va remonter un jour
À partir de l’adresse

/par sas13 le Ven 3 Nov 2017
Tesla va suivre la même courbe qu'Apple (deux entreprises assez semblables dans la gestion commerciale). Après, chacun fait comme il veut bien sur....
À partir de l’adresse

/par Scarred Ven 3 Nov 2017
Tesla a le seul modèle viable, ce sont les seuls qui sont prêts.
À partir de l’adresse


verhaeghe

Messages : 1946
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 45
Localisation : 78960

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par Ze Suisse le Mer 28 Mar 2018 - 20:33

Bah, je suis certain qu’il va s’en sortir, il est trop malin, il a trop de relations (et d’argent !), et il est allé trop loin et a trop de fans dans le monde entier pour lâcher maintenant, FORZA ! Comme on dirait en Italie !...
Ze Suisse
Ze Suisse

Messages : 4179
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 54
Localisation : LIGNIERES

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par verhaeghe le Mer 28 Mar 2018 - 23:36

Ca tabasse très fort pour Tesla sur le NASDAQ en ce moment. Nouvelle perte de 8%, l'action moins de 260$ soit 18% en 2 jours et 35% sur les 2 dernières semaines. La partie s'annonce très dure!

Si je joue les Madame Irma, voici ce que je prédis lors de l'annonce sur la prod des M3 de début Avril

- Scenario 1 : Annonce très positive avec le déblocage des lignes et le lancement grande cadence dans le mois. Lancement dans la foulée d'une recapitalisation qui est une formalité avec +2MM$ et ca repart comme avant en oubliant le passage à vide

- Scenario 2 : Annonce "mitigée" avec de nouveaux retards de fabrications de M3, gros risque d'annulation de pas mal de bons de commandes (qui doivent être remboursé alors qu'ils ont été comptabilisé dans le bilan 2017T4...) et surtout défiance des investisseurs (emmené par blackrock) qui rechigneront à renflouer à nouveau sans des grosses garanties qui pourrait être la mise en place d'un numéro 1bis qui soit un pro du secteur (genre C.Tavares ce qui serait quand même marrant), E.Musk ayant un rôle réduit à incubateur d'idée et président honorifique (un peu ce qui c'est passé pour le patron d'Uber)

Je pense que E.Musk va annoncer le scenario 1 en enjolivant la réalité (qui d'après les retours terrains ne sont pas en ligne avec un accord de fabrication pleine cadence proche) et qu'il va y avoir une défiance des gros actionnaires qui vont soit quitter le navire, soit devoir écoper très fort pour éponger les départs et les pertes. Ca veut dire mécaniquement grosse montée au capital des actionnaires restant et donc possible coalition pour jouer le scenario 2.

On pourrait aussi avoir les chinois en prédateur de savoir faire électrique qui ont très largement le cash et qui en plus pourrait assurer la livraison des batteries moins chères et sans problème de cadence. Là E.Musk saute direct.

Enfin on pourrait avoir le fond souverain de l'Arabie Saoudite qui joue sa reconversion post-petrole, il faudrait qu'il soit joueur vu que Tesla n'est pas précisément une cash-machine mais bien géré le potentiel est énorme. Dans ce cas là aussi, je pense que E.Musk sera écarté des opérations indus et s'occupera de la marque et des projets. Vu son égo, je pense qu'il partira en se concentra sur ses autres projets (essentiellement SpaceX)

Quoi qu'il en soit, je prédis donc que E.Musk ne sera plus le maître industriel de Tesla avant la fin de l'année

On va voir, ça s'annonce passionnant.






verhaeghe

Messages : 1946
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 45
Localisation : 78960

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par Zizoe le Jeu 29 Mar 2018 - 11:23

Tu as oublié les Quataris Laughing

Zizoe

Messages : 1504
Date d'inscription : 17/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par verhaeghe le Jeu 29 Mar 2018 - 12:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Tu as oublié les Quataris Laughing
C'est vrai, tous les fonds souverains qui dépendent beaucoup du pétrole en fait (yc Norvège)

Au delà de l'inventaire de ceux qui ont 30MM$ dans la poche, il faut y voir une opération ou les petits actionnaires seraient certainement considérablement appauvri et un changement drastique de ce que Tesla représente aujourd'hui dans le monde du VE.




verhaeghe

Messages : 1946
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 45
Localisation : 78960

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par manuhtdoubs le Mar 3 Avr 2018 - 10:18

E. Musk en a rajouté une couche ce we avec un tweet de 1er avril...
plus sérieusement, c'est vraiment difficile de démeller le vrai du faux.. Entre les pseudo-experts qui font des articles contre tesla car ils 'parient' sur une chute de Tesla..
Et les journalistes qui reprennent 'bêtement' ces dires d'expert sans vérifier les sources..
et d'autres journalistes qui copient plus ou moins l'article de ces journalistes...
ca a vite fait de partir en sucette..

De toute façon, Elon a déja gagné une partie de son pari : les autres fabricants se sont lancés 'sérieusement' dans le véhicule electrique...
manuhtdoubs
manuhtdoubs

Messages : 232
Date d'inscription : 16/03/2018
Age : 39
Localisation : Chambery

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par Ze Suisse le Mar 3 Avr 2018 - 10:26

C'est vrai, mais ça me foutrait tout de même vraiment des boules de voir disparaître cette marque, ou même son fondateur de la direction ! Vu qu'il est le fer de lance des VE dans le monde, ce serait une victoire des anti-VE. "on vous l'avait pourtant bien dit que le VE n'est pas économiquement viable !"...
Ze Suisse
Ze Suisse

Messages : 4179
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 54
Localisation : LIGNIERES

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par fxmx86 le Mar 3 Avr 2018 - 13:26

Pour moi, ce n'est pas prêt d'arriver. En tout cas, je l'espère grandement !
Un article et surtout une vidéo en anglais, expliquant assez clairement que Tesla n'est pas prêt de la banque route : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

fxmx86

Messages : 539
Date d'inscription : 20/07/2017
Localisation : Dans le SO - 64

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par Ze Suisse le Mar 3 Avr 2018 - 14:33

Ca semble décoller doucement tout de même !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ze Suisse
Ze Suisse

Messages : 4179
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 54
Localisation : LIGNIERES

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par Ze Suisse le Mer 4 Avr 2018 - 8:14

ca va le faire  Very Happy  !...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ze Suisse
Ze Suisse

Messages : 4179
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 54
Localisation : LIGNIERES

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par Zizoe le Mer 4 Avr 2018 - 10:03

Oui, doucement et en retard sur les prévisions (Début 2017, Elon Musk annonçait qu'il atteindrait les 5000 Model 3 par semaine à la fin 2017, soit 8000 voitures avec les Model S et X...)

Le souci, c'est sans doute que 5000 par semaine, c'est proche de la production maximale de la chaîne quand il n'y a aucun pépin...

Mais soyons optimistes : ça avance dans le bon sens. Smile

Zizoe

Messages : 1504
Date d'inscription : 17/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par philouze33 le Mer 4 Avr 2018 - 10:59

et ça fait les livraisons correspondantes donc un cash entrant de 200 millions par semaine... à cumuler aux S et X (même si celles-ci sont en baisse) de quoi repousser mécaniquement la rupture

philouze33

Messages : 1436
Date d'inscription : 25/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla Empty Re: Analyse Bernard Julien sur l'avenir de Tesla

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 33 1, 2, 3 ... 17 ... 33  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum