L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Page 4 sur 28 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 16 ... 28  Suivant

Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par verhaeghe le Ven 10 Nov 2017 - 16:27

@Foly-vi a écrit:Un jour ce sera comme cela , je n'ai pas trop de doutes là-dessus.Ce qui me rassure, c'est que ni moi ni mon fils ne le verront.  À la limite , mon petit-fils de trois ans verra  à la fin de sa vie, 100% de voitures autonomes à Paris, Bamako et Kuala-Lumpur.

il y a 100 ans, il n'y avait quasi que des charrettes à chevaux en circulation.

il y a 50 ans, il n'y avait plus que des voitures...

il y a 30 ans, il n'y avait pas d'ABS/d'airbag/d'ESP

Aujourd'hui, il est plus possible de vendre une voiture qui n'a pas le triptique ABS/Airbag/ESP

Dans 20 ans, il sera interdit de vendre une voiture qui ne sera pas capable d'éviter les accidents en reprenant le contrôle quand le crétin derrière le volant ne respectera plus les règles.

Après, cela ne signifiera pas la fin des voitures non autonomes, pour les pays émergeants, ils récupéreront nos vieilleries non autonome... Comme on peut encore croiser des éléphants en Inde ou des charrettes à chevaux au Maroc ou en Roumanie. Il y aura aussi des zones de circulation qui resteront autorisées aux voitures non autonome pour ceux qui le feront par plaisir, comme l'équitation aujourd'hui.

Antoine
avatar
verhaeghe

Messages : 1080
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 43
Localisation : 78960

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par philouze33 le Ven 10 Nov 2017 - 18:25

exactement.




philouze33

Messages : 954
Date d'inscription : 25/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par Merome le Sam 11 Nov 2017 - 8:12

@philouze33 a écrit:
Je défie n'importe quelle IA de prendre une bonne décision dans pareil contexte. Et je continue de penser que ce genre de cas arrive très régulièrement. On ne s'en rend même pas compte, nous, humains, parce qu'on prend des décisions comme ça 100 fois par jour.
Si l'IA d'une voiture autonome doit être secondée souvent par un humain, ça ne servira à rien.

Je pense que tu sous-estimes / mal comprends l'IA.

Les IA dont on parle sont de type "deep learning" ce ne sont pas des machines avec un ensemble de comportement précalculés,

Je sais ce qu'est le Deep Learning et je sais qu'il est possible de le tromper. Les exemples ont déjà été évoqués sur le forum.
Je déteste conduire et adorerait qu'une machine le fasse à ma place. Je pense que je ne verrai pas ça de mon vivant et je doute même que cela soit possible.
avatar
Merome

Messages : 672
Date d'inscription : 20/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par TomC le Sam 11 Nov 2017 - 13:08

J'avoue que je partage les doutes de Merome sur l'IA.
Le fait que le système fonctionne par apprentissage ne me rassure pas plus que ça, et encore moins si l'apprentissage se fait en grande partie à partir de simulations comme GTA ou autre : cela veut dire que le système  apprend à réagir à un certain nombre de situations déjà prévues et programmées par un autre logiciel, donc en nombre fini. Dans la vraie vie, le nombre de situations possibles est quasiment infini, et pratiquement chaque cas est unique et a peu de chances de se reproduire un jour. Il faut, à mon avis, dans beaucoup de cas, une compréhension de la situation à un niveau plus élevé. Je doute que les systèmes d'IA soient capables de cela. A mon avis, on va se retrouver dans nombreux cas où le système ne saura pas quoi faire ou agira de façon absurde pour un humain.

Je ne doute pas que la conduite autonome soit bientôt possible, mais dès qu'on quittera les grands axes bien balisés ou en cas de travaux, de route dégradée, ou tout évènement imprévu, le système atteindra rapidement ses limites et redonnera la main au conducteur. Mais si cela se produit à une vitesse élevée, est ce que celui-ci sera alors capable de réagir suffisamment rapidement s'il y a urgence et s'il n'était pas attentif ? Les capteurs embarqués sont la plupart du temps plus performants que nos sens, mais admettra-t'on que dans certains cas il le soient moins (cf l'accident mortel de la Tesla) ?

Cela dit, j'aimerais bien une voiture autonome capable de me ramener chez moi les jours de fatigue, et cela me parait être une excellente solution pour la mobilité des personnes âgées dans les zones peu desservies en transport en commun. Mais j'aimerais surtout garder la possibilité de conduire moi même, au moins simplement pour m'occuper, simplement parce que je n'ai jamais réussi à lire ou à travailler en roulant (même pas dans un train).

Enfin, comme je l'ai déjà dit ailleurs, les voitures autonomes ne réduiront les embouteillages que si on augmente le nombre de personnes par véhicule, donc du transport en commun ; sinon, on va rajouter aux déjà nombreux véhicules roulant avec une seule personne à bord, les véhicules roulant à vide pour aller chercher leur prochain client.
avatar
TomC

Messages : 3876
Date d'inscription : 04/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par Zoeole le Sam 11 Nov 2017 - 13:35

@Foly-vi a écrit:Aujourd'hui, si on est encore capable d'avoir une voiture , c'est parce nous acceptons TOUS de tricher avec les règles.
- la façon de se garer , parfois , en ville. (Place livraison pour deux minutes, empiètement sur les arrêts de bus, ...)
-les doubles files.
-le stationnement où on paye pour deux heures en restant trois heures avec la tolérance des contractuelles.
-les  2 ou 3 km/h au dessus des limitations.
-le non respect des 30 km/h par 99,99% des automobilistes.
-s'imposer quand on n'a pas la priorité et que c'est la 50ème voiture d'une queue leuleu qu'on a vu passer devant soi.
Ce sont des arguments qui font que la voiture autonome va devenir incontournable.
Et les limitations de vitesse actuelles n'ont de sens que pour limiter les conséquences d'erreurs humaines.
Si, demain, les autoroutes étaient réservées aux véhicules autonomes, il n'y aurait aucune raison de maintenir une limitation à 130km/h. Hormis pour des raisons écologiques de limitation de la consommation.
Mais il est prouvé que des trains de véhicules autonomes consomment beaucoup moins que ce que consomment ces mêmes véhicules qui doivent respecter les distances de sécurité ainsi que les ralentissements/accélérations dans les flux de circulation.


Dernière édition par Zoeole le Sam 11 Nov 2017 - 13:43, édité 1 fois

Zoeole

Messages : 776
Date d'inscription : 22/06/2015
Localisation : Sud de Rennes (35)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par philouze33 le Sam 11 Nov 2017 - 13:38

encore moins si l'apprentissage se fait en grande partie à partir de simulations comme GTA ou autre : cela veut dire que le système  apprend à réagir à un certain nombre de situations déjà prévues et programmées par un autre logiciel, donc en nombre fini
Faudrait sourcer, mais de mémoire il s'agit de parties en réseau, avec des joueurs humains de l'autre côté qui ignorent que des véhicules du décor sont des IA de chez Tesla. Sinon effectivement, avec 400 parties simultanées ils auraient fait le tour des possibilites en qq semaines...
Google et Tesla enregistent les situations reelles, donc les cas courants c'est déjà le gros de ce qu'on fournit aux IA.    Mais précisément parce-que la plupart du temps les situation extrêmes  ne sont pas assez nombreuses, qu'on est impliqué dans peu d'accidents, on les lâche dans des parties de GTA.


Dans la vraie vie, le nombre de situations possibles est quasiment infini, et pratiquement chaque cas est unique et a peu de chances de se reproduire un jour. Il faut, à mon avis, dans beaucoup de cas, une compréhension de la situation à un niveau plus élevé. Je doute que les systèmes d'IA soient capables de cela.

Relis les échanges, ces choses sont quantifiées, la reprise en main du véhicule intervient une fois tous les X milliers de bornes, et le X gagne un facteur 10 tous les ans.
Moi ce que constate déjà, et ceci malgré ses capteurs limités  (comparé à ce qui se fait de mieux dans domaine ) c'est que je ne suis pas sûr que j'aurais évité l'accident dans une majorité des évitements présentés dans les compilations Tesla.

Face à  ça, le doute qu'une IA ne se sorte pas des situations quotidiennes pèse peu lourd,  ne colle pas aux infos qu'on en a - et au pire pourrait être résolu par une simple téléopération du véhicule

philouze33

Messages : 954
Date d'inscription : 25/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par Foly-vi le Sam 11 Nov 2017 - 13:49

De mon vivant non plus. J'ai 51 ans et je n'aurai jamais la chance de voir un véhicule utilitaire autonome capable de prendre les décisions que j'ai l'habitude  de mettre en oeuvre.
-contiinuer à reculer au milieu des matériels de chantier sans rien toucher là où n'importe quel radar se met à couiner.
-obéir  au chef de chantier qui m'indique avec le doigt un endroit et me dit "gare toi là". Un véritable défi pour une voiture autonome. Ça  veut dire quoi "là" ?
-se garer un milieu de deux autres VU garés à l'arrache  dans un endroit privé, avec le conducteur de l'un qui te dit que tu peux coller sa portière (il rentrera côté passager) et le conducteur de l'autre qui te demande de laisser un espace pour sa porte coulissante latérale.
-Soi-même,  tenir compte lors du stationnement si on a besoin de sortir du matériel de l'arrière ou latéralement.
-Arriver par temps de pluie sur un chantier où ça glisse de partout et où seuls l'expérience et les yeux permettent de comprendre là où on ne finira pas bloqué.
-se retrouver face à face sur une seule voie et choisir entre céder ou s'imposer.

Sur la photo d'illustration on voit une voiture sans volant. Un salon roulant. Donc plus de possibilité de reprendre la main. Imaginons une soirée privée avec 10 voitures autonomes garées sur le parking d'une villa.  Les occupants de l'une des voitures les plus bloquées décident de partir. Rien que pour le plaisir des yeux, j'aimerai pouvoir assister à la confrontation des différentes IA.

Je ne dis pas que c'est impossible. Juste que le plus jeune du forum portera peut-être un dentier quand le plus grand nombre des gens auront accès à cette technologie.
avatar
Foly-vi

Messages : 5151
Date d'inscription : 13/10/2012
Age : 52
Localisation : Villefranche-sur-mer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par caillou le Sam 11 Nov 2017 - 20:35

@Foly-vi a écrit:Donc plus de possibilité de reprendre la main.
@philouze33 a écrit:et au pire pourrait être résolu par une simple téléopération du véhicule

@Foly-vi a écrit:-contiinuer à reculer au milieu des matériels de chantier sans rien toucher là où n'importe quel radar se met à couiner.
Tesla et Mercedes se garent déjà dans des garages avec 5cm de chaque coté et le conducteur hors de la voiture

@Foly-vi a écrit:-Soi-même,  tenir compte lors du stationnement si on a besoin de sortir du matériel de l'arrière ou latéralement.
je ne vois pas la difficulté de pouvoir choisir quel accès du véhicule doit rester libre au moment de se garer (et dans quelle mesure, par exemple pour sortir une echelle) depuis une application. Il y aura des options spécifiques pour des utilitaires.

Pour le reste tu décris des manœuvres et situations de chantiers plus ou moins compliquées, faire ces opérations par téléopérations car plus complexes n'empêchera de faire 99.999% des km parcourue en autonomie ...
avatar
caillou

Messages : 483
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par crazyfrog le Sam 11 Nov 2017 - 20:58

@philouze33 a écrit:
encore moins si l'apprentissage se fait en grande partie à partir de simulations comme GTA ou autre : cela veut dire que le système  apprend à réagir à un certain nombre de situations déjà prévues et programmées par un autre logiciel, donc en nombre fini
Faudrait sourcer, mais de mémoire il s'agit de parties en réseau, avec des joueurs humains de l'autre côté qui ignorent que des véhicules du décor sont des IA de chez Tesla.

Je confirme, je connais un labo en espagne dont un des sujets est de produire des videos synthétiques pour les constructeurs auto.

http://adas.cvc.uab.es/elektra/members/cvc-uab/

crazyfrog

Messages : 1508
Date d'inscription : 22/08/2014
Localisation : 30

Voir le profil de l'utilisateur https://www.myevtrip.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par Feneck91 le Sam 11 Nov 2017 - 21:06

Il ne faudrait pas que ceux qui feront le programme sur le véhicule autonome soient les mêmes que ceux qui ont développé le R-Link, perso je monte même pas dedans !!!  Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
avatar
Feneck91

Messages : 2611
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 47
Localisation : Essonne (91)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par Foly-vi le Dim 12 Nov 2017 - 9:58

@verhaeghe a écrit:

il y a 100 ans, il n'y avait quasi que des charrettes à chevaux en circulation.

il y a 50 ans, il n'y avait plus que des voitures...

il y a 30 ans, il n'y avait pas d'ABS/d'airbag/d'ESP

Aujourd'hui, il est plus possible de vendre une voiture qui n'a pas le triptique ABS/Airbag/ESP

Sur l'idée, je ne peux qu'être d'accord avec toi. Mais je me permets de rajouter ceci pour relativiser :
-il y a plus de 120 ans que les moteurs de 99% des voitures ont des pistons et des bielles archaïques , le tout avec un rendement de moins de 30%. Rien n'a réussi à stopper ce délire.
-Il y a 17 ans , certains humains civils pouvaient voler à 2000 km/h, aujourd'hui nous sommes tous bridés à 900 km/h.
-il y a 48 ans , des humains marchaient pour la première fois sur la Lune, à 300000 km. Aujourd'hui, à 300 km de la Terre, on se contente de faire des expériences en apesanteur sur des grenouilles et des feuilles de salade.
-lorsque les premières voitures sont arrivées , la quasi-totalité de la population n'y a pas eu droit pendant des dizaines d'années dans les pays occidentaux. Aujourd'hui encore, à l'échelle mondiale, une Dacia Logan est un produit pour privilégiés.
-En 1950, une grosse minorité des maisons de chaque village de France n'était pas électrifiée, 50 ans après l'arrivée de l'électricité domestique dans quelques immeubles à Paris.
-80 ans après l'invention du téléphone , il fallait six mois pour obtenir une ligne en France.
-la première expérience de diffusion TV a eu lieu dans les années 30. En 1973, la TV Française était encore en noir et blanc.
avatar
Foly-vi

Messages : 5151
Date d'inscription : 13/10/2012
Age : 52
Localisation : Villefranche-sur-mer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par ludof le Dim 12 Nov 2017 - 11:43

Quel fil passionnant, merci à tous les contributeurs pour la qualité des échanges !

@Foly-vi a écrit:
-En 1950, une grosse minorité des maisons de chaque village de France n'était pas électrifiée, 50 ans après l'arrivée de l'électricité domestique dans quelques immeubles à Paris.

J'imagine que tu voulais dire "une grosse majorité" ? Ou bien "une petite minorité" ?

ludof

Messages : 367
Date d'inscription : 19/12/2016
Localisation : Ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par Pixel le Dim 12 Nov 2017 - 12:00

Je remarque qu'il y a 48 ans, la Lune était beaucoup plus près de la terre que maintenant !
C'est peut-être pour ça qu'on n'y va plus ! Razz

Le coup des grenouilles et des feuilles de salade, j'adore ! alien


_________________
Aussi en Toyota Prius+ Lounge blanche.
Membre fondateur de la confrérie des ZoéPriussiens.
Ma borne 22 kW sur ChargeMap
avatar
Pixel
Administrateur

Messages : 14819
Date d'inscription : 23/01/2015
Age : 70
Localisation : Marolles en Hurepoix (Essonne)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par Foly-vi le Dim 12 Nov 2017 - 14:04

@ludof a écrit:Quel fil passionnant, merci à tous les contributeurs pour la qualité des échanges !

@Foly-vi a écrit:
-En 1950, une grosse minorité des maisons de chaque village de France n'était pas électrifiée, 50 ans après l'arrivée de l'électricité domestique dans quelques immeubles à Paris.

J'imagine que tu voulais dire "une grosse majorité" ? Ou bien "une petite minorité" ?

Non, grosse minorité.
Du genre, 35% de tel village, 40% d'un autre. Je m'intéresse beaucoup à la France d'avant 1970 en visionnant tout un tas de vidéos sur INA.FR . C'est fascinant à quel point même les vieux d'aujourd'hui ont oublié la dureté de la vie en 1960.
Au rythme d'augmentation du nombre de VE en France, une bonne partie du forum sera décédée bien avant qu'on atteigne les 50%. Si on base sur le fait qu'en moyenne l'âge du premier achat d'un véhicule neuf est de 50 ans, il faudrait un temps phénoménal pour diffuser des voitures autonomes neuves , plus chères à l'achat et dont le niveau d'entretien devra être très élevé, interdisant le moindre laisser-aller. Aujourd'hui on peut rouler provisoirement avec une ampoule grillée ou un trou dans un pare-chocs. Demain, la moindre rayure sur une caméra, le moindre capteur abîmé dans un pare-chocs légèrement défoncé, que ce soit par accident ou acte de malveillance,  et c'est la paralysie du véhicule avec des frais de réparations non-négligeables. Rien que ça, c'est un gros défi, nous ne gagnons pas tous 10000 euros par mois pour se permettre de se créer des dépenses supplémentaires et superflues.  Soit le système  fonctionne à 100% et la voiture peut rouler, soit il fonctionne à 99% à cause d'une simple rayure et doit donc s'autodésactiver.
Cette Zoé autonome de Rouen, un conducteur d'une autre voiture pourrait la rendre inutillisable (sauf en manuel) ....en reculant sans même taper fort.  :

avatar
Foly-vi

Messages : 5151
Date d'inscription : 13/10/2012
Age : 52
Localisation : Villefranche-sur-mer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par ludof le Dim 12 Nov 2017 - 14:26

@Foly-vi a écrit:
Non, grosse minorité.
Du genre, 35% de tel village, 40% d'un autre.

OK, merci pour la précision !

ludof

Messages : 367
Date d'inscription : 19/12/2016
Localisation : Ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par COAXIAL le Dim 12 Nov 2017 - 14:48

@Feneck91 a écrit:Il ne faudrait pas que ceux qui feront le programme sur le véhicule autonome soient les mêmes que ceux qui ont développé le R-Link, perso je monte même pas dedans !!!  Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
série Life sans R-link cheers
avatar
COAXIAL

Messages : 761
Date d'inscription : 10/09/2017
Age : 59
Localisation : saint orens de gameville 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par Foly-vi le Dim 12 Nov 2017 - 15:13

La toute première photo de l'histoire de l'Humanité. Prise en 1826. On aperçoit un toit et deux tours. 100 ans plus tard, en 1926, la quasi-totalité des Français ne pouvaient pas prendre de photos eux-mêmes:


Une des toutes premières  photos en couleurs. Prise en 1872.   46 ans après la toute première photo. Il a fallu attendre 92 ans (en 1964) pour que les Français achètent plus de pellicules couleur que de pellicules noir et blanc.
avatar
Foly-vi

Messages : 5151
Date d'inscription : 13/10/2012
Age : 52
Localisation : Villefranche-sur-mer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par Pixel le Dim 12 Nov 2017 - 15:57

@Foly-vi a écrit:La toute première photo de l'histoire de l'Humanité. Prise en 1826. On aperçoit un toit et deux tours. 100 ans plus tard, en 1926, la quasi-totalité des Français ne pouvaient pas prendre de photos eux-mêmes
Et 191 ans plus tard, il y a encore des français qui attendent leur tour pour avoir un toit.

_________________
Aussi en Toyota Prius+ Lounge blanche.
Membre fondateur de la confrérie des ZoéPriussiens.
Ma borne 22 kW sur ChargeMap
avatar
Pixel
Administrateur

Messages : 14819
Date d'inscription : 23/01/2015
Age : 70
Localisation : Marolles en Hurepoix (Essonne)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par ludof le Dim 12 Nov 2017 - 18:16

@Foly-vi : j'aime bien ton exemple de la photographie : si on continue l'histoire un petit peu plus loin, on voit que la révolution numérique a pris beaucoup, beaucoup moins de temps ....

1975 - Un ingénieur de Kodak, Steve J. Sasson, présente le 1er prototype d'appareil de photo utilisant un capteur CCD. Les photos sont enregistrées, provisoirement, sur une simple cassette audio.
1990 - premier reflex numérique (Kodak DCS, 1.3 Mpx, 13000$)
2003 - Canon EOS 300D, premier réflex numérique à moins de 1000$ (6Mpx)
2005 - Tous les appareils photos vendus sont des numériques.

Sources
- histoire de la photo numérique : www.christian-roux.ch/HistoireDeLaPhotographieNumerique/
- ventes d'appareils photos entre 1947 et 2014 (les argentiques sont représentés en gris)


Donc 30 ans pour passer d'un premier prototype d'une nouvelle techno à un remplacement complet de la techno "historique" (qui, comme tu l'expliques bien, avait mis plus de 100 ans à se généraliser) par la nouvelle.

Chaque nouvelle avancée technologique est plus rapide que les précédentes, en particulier dans le domaine des nouvelles technologies et de l'informatique, donc même à 43 ans, je pense qu'il y a de très grandes chances que je puisse rouler en voiture autonome de mon vivant ...

ludof

Messages : 367
Date d'inscription : 19/12/2016
Localisation : Ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par TomC le Dim 12 Nov 2017 - 18:21

AMHA, cette volonté de pousser vers la voiture autonome n'est pas du tout innocente, et ce n'est pas un hasard si cela émerge en même temps que le véhicule électrique.
Simplement les constructeurs ont compris que le passage au véhicule électrique est inéluctable et allait représenter un gros manque à gagner, car cela signifie des voitures beaucoup moins complexes, avec moins de pièces, moins d'usure, moins d'entretien. C'est d'ailleurs ce qui déplait fort à M. Tavares comme il l'a déclaré récemment.
Pour compenser, les constructeurs ont deux voies :
La première c'est pousser vers le véhicule hybride, qui permet de complexifier la voiture en cumulant électrique + thermique, mais il est clair que les progrès des batteries et du réseau de recharge rendront tôt ou tard les véhicules hybrides obsolètes. Mais bon, dans les dix ans à venir, ils risquent d'occuper le terrain.
La deuxième voie, (et c'est bien ce qu'a dit l'autre Carlos) c'est de pousser vers des véhicules autonomes, connectés, donc bardés de tout un tas d’électronique qui ramèneront de la complexité, et de l'entretien. Bref, pour compenser la simplification de la mécanique, on va rajouter de l'électronique et du logiciel, qu'on ne pourra qu'accepter car cela ira dans le sens d'une meilleure sécurité.
La voiture autonome, c'est un nouveau besoin qu'on va se créer, avant tout pour maintenir les marges des constructeurs.
avatar
TomC

Messages : 3876
Date d'inscription : 04/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par verhaeghe le Dim 12 Nov 2017 - 22:33

@TomC a écrit:AMHA, [...] La voiture autonome, c'est un nouveau besoin qu'on va se créer, avant tout pour maintenir les marges des constructeurs.
Bonsoir,
je comprends bien ton raisonnement mais je pense que tu fais fausse route.
J'approuve la première partie de ta logique : les constructeurs vont perdre beaucoup de leur marge avec l'électrique, surtout les bons motoristes (BMW notamment mais aussi Mercedes et le groupe VW puis PSA et Renault-Nissan)
Par contre, la voiture autonome est beaucoup plus un virage technologique qu'il ne faut pas louper que l'occasion de renouveler les marges. Pour info, les systèmes électroniques dans les voitures sont les accessoires sur lesquels les marges sont les plus faibles alors que la peinture métal vendue à 600€ ne coûte en réalité qu'une centaine d'€ pour le rouge et est à peu près gratuit pour les gris...
- La voiture autonome c'est un piège à procès, personne ne viendra te féliciter pour les 100 accidents que tu auras évités mais le 101è ou le système autonome sera mis en défaut, c'est rapidement en millions d'€ que ça va chiffrer.
- La voiture autonome va impliquer des immenses investissements de test de fiabilisation
- Les clients n'ont pas les poches extensibles et ne vont pas accepter de payer plus cher leur voiture qu'aujourd'hui. Si l'on regarde l'exemple de l'évolution du coup d'un renault 5 versus une clio actuelle, on se rend compte que tous les grands progrès techno ont été "gratuit" => ABS, ESP, airbagx6, Clim, dépol...
http://abcmoteur.fr/societe/cout-achat-voiture-evolution-prix-en-30-ans/
avatar
verhaeghe

Messages : 1080
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 43
Localisation : 78960

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par verhaeghe le Dim 12 Nov 2017 - 22:59

Sur la date de déploiement des voitures autonomes:
- En 2020, tu pourras acheter du véhicule autonome dans tous les nouveaux véhicules quelque soit leur gamme a part les low costs
- En 2025 (AMHA), EuroNCap rendra obligatoire pour avoir *** d'avoir un système autonome (ou pouvant prendre le contrôle) communiquant avec les infrastructures et les autres véhicules
- En 2030 il sera impossible d'homologuer un nouveau modèle si il n'est pas autonome

Sur le coût du système, on a besoin de quoi pour faire une voiture autonome?
- des capteurs optiques de qualité (regardez combien coûte les capteurs CMOS 10Mpixels... moins de 20$...)
- Un radar (à mon avis, il n'est là que pour sécuriser la transition car un radar est surtout bon pour voir les vitesses par effet doppler, 100$)
- un gros calculateur pour analyser tout ça avec bcp de mémoire (mettre un prix n'a pas de sens car tu peux le diviser par 2 tous les ans...)
- un super logiciel qui ne bugge pas trop (l'équipe du RLink n'a pas été retenue...)
- de grosses capacités de communications TCU (5G)

A part le logiciel, tout ce qui est là coûte moins de 300$.

Le vrai seul gros frein est la mise en place d'une infrastructure 5G tout le long de notre réseau routier (la situation actuelle est une honte!)

Antoine


avatar
verhaeghe

Messages : 1080
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 43
Localisation : 78960

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par ze le Dim 12 Nov 2017 - 23:00

Sauf que quand la voiture autonome existera personne n’achetera Plus de voiture ....
Ce sera un service que l’on paiera à la demande
avatar
ze

Messages : 928
Date d'inscription : 26/01/2013
Age : 53
Localisation : Quelques part dans les Bauges (haute savoie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par Bigfoot le Dim 12 Nov 2017 - 23:48

On en reparle en 2025 ... il n’y aura pas plus de véhicules complètement autonomes que de VE aujourd’hui.
avatar
Bigfoot

Messages : 11998
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 44
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par Zébulon le Lun 13 Nov 2017 - 0:33

Je crois effectivement que l'avènement des véhicules autonomes signifiera la fin de la voiture perso pour un grand nombre.
avatar
Zébulon

Messages : 4685
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 58
Localisation : Eure

Voir le profil de l'utilisateur http://quidnoviarchi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'avenir de la voiture... autonome et électrique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 28 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 16 ... 28  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum